You are here:  / À LA UNE / Economie / Women’s Forum à Maurice : Ameenah Gurib-Fakim, une hôte de marque

Women’s Forum à Maurice : Ameenah Gurib-Fakim, une hôte de marque

Une première en Afrique, la tenue du Women’s Forum les 20 et 21 juin à Maurice sous le haut patronage de la présidente mauricienne, H.E Ameenah Gurib-Fakim. Dédiée au changement climatique et au développement des petits états insulaires, cette nouvelle édition du Women’s Forum a mis en avant les nouvelles opportunités en faveur de la croissance verte innovante.

Lors de son discours d’ouverture du Women’s Forum Mauritius, H.E Ameenah Gurib-Fakim, Présidente de la République de Maurice, a cité Martin Luther King et son « urgence absolue du moment », tout en soulignant la nécessité de « l’engagement de chacun, notamment les femmes, à tous les niveaux, afin de s’attaquer aux effets indésirables d’un climat en constante évolution ».

«On a tendance à mettre beaucoup d’accent sur l’action des politiciens. Or, c’est à nous de devenir des faiseurs (doers) afin d’apporter des changements. Et cela requiert la solidarité nationale, régionale et internationale.» a déclaré   la Présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim lors de la clôture de l’événement à l’hôtel Sugar Beach  situé à Flic-en-Flac.

Selon Ameenah Gurib-Fakim, des forums de la sorte vont aider à promouvoir l’échange et à autonomiser les gens. En effet, 41 pays, dont sept îles, ont participé à ce forum. «Qu’on soit à Trinidad, à Maurice, aux Seychelles ou aux Philippines, on connaît les mêmes défis et risques. Il est temps qu’on commence à voir le bon côté des choses, soit qu’on apprenne à partager ses meilleures pratiques car on est tous concerné par le réchauffement climatique», a souligné la présidente de la République.

Pour sa part, la CEO du Women’s Forum, Jacqueline Franjou a expliqué que « le Women’s Forum constitue une plateforme d’échange et d’expression d’un grand nombre de femmes et d’hommes de Maurice pour discuter des problèmes de climat qui ont des répercussions sur la santé, l’éducation, sur l’agriculture, sur l’environnement qui nécessite des informations, de l’éducation. »

Le Women’s Forum, une plateforme dédiée aux femmes. Il doit sa naissance à une femme qui faute d’avoir été invité à Davos a initié cette plateforme vendu par la suite au groupe Publicis. A la tête du forum, Jacqueline Franjou a développé le réseau international du Women’s Forum qui accueille à Deauville des délégations du monde entier d’où la nécessité d’aller voir ce qui se passe ailleurs.

C’est la première fois que le WF se tient en Afrique, à Maurice. La venue du WF à Maurice doit beaucoup à la présidente de Maurice, H.E Ameenah Gurib-Fakim, explique encore Me Franjou. Cette dernière la connaît bien, un partenariat qui remonte à 2007.  « Ameenah a une grande énergie, elle a une vision pour son pays   en tant que femme scientique, c’est une femme d’état pas une femme politique. En un an nous l’avons beaucoup suivi et cela a justifié un forum à Maurice. « 

Et le WF ne compte pas s’arrêter en si bon chemin face aux défis à relever en Afrique en faveur du leadership féminin. Me Franjou l’a laissé entendre.  Le prochain forum devrait se tenir en Afrique avant Dubaï en 2018 et 2018.

La rédaction

crédit : @afriqueinside

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )