Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / International / Vague contestataire en Ukraine: Le pouvoir avertit l’opposition contre l’escalade

Vague contestataire en Ukraine: Le pouvoir avertit l’opposition contre l’escalade

Dans le même temps, le pouvoir ukrainien  a prévenu l’opposition contre une escalade des tensions consécutives à la suspension du processus d’intégration avec l’Union Européenne.

A l’occasion d’un conseil des ministres, le Premier ministre, Mykola Azarov, a lancé un appel pour que les tensions cessent.
Tôt mercredi matin, les manifestants ont tenté de bloquer l’accès au siège du gouvernement. La place de l’indépendance restait toujours occupée. Des barricades ont été dressées sur ce haut lieu de la Révolution orange qui avait porté au pouvoir les pro-occidentaux en 2004. Par ailleurs, des centaines de personnes bloquent toujours la mairie de Kiev, occupée depuis dimanche par les militants pro-européens.

Rejet d’une motion de défiance au Parlement

L’opposition accuse le pouvoir d’avoir « vendu l’Ukraine à la Russie » et d’être personnellement responsable des violences policières de ces derniers jours contre les manifestants pro-européens. Sous la pression de la rue, une motion de défiance a été examinée par le Parlement. Celle-ci a été rejetée par la majorité parlementaire favorable au pouvoir.
Bruxelles a fait ouvertement part de son de amertume après la volte-face ukrainienne au sommet du partenariat oriental de l’UE à Vilnius vendredi.
Dimanche dernier, L’opposition avait réussi à mobiliser 100 000 manifestants place de l’Indépendance à Kiev et des dizaines de milliers dans d’autres villes du pays. La mobilisation a dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre. Bilan , plus d’une centaine de blessés. La veille au même endroit , une trentaine d’autre avait été également blessés dans une dispersion ordonnée par les forces de l’ordre.

Sylvain Griout

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )