Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Tunisie : Youssef Chahed annonce l’augmentation du SMIG

Tunisie : Youssef Chahed annonce l’augmentation du SMIG

En Tunisie, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a annoncé l’augmentation le salaire minimum garanti (SMIG) de 5,65%.

Par Nassim Mecheri

C’est lors d’une séance consacrée au vote de confiance aux deux nouveaux membres du gouvernement, le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum et le secrétaire d’Etat au commerce, Abdellatif Hmam, à l’ Assemblée des représentants du peuple que Youssef Chahed a annoncé la révision à la hausse du salaire minimum garanti.

Youssef Chahed a, par ailleurs, indiqué que son gouvernement a parachevé l’élaboration d’un projet de loi relatif à la déclaration sur les biens, à la lutte contre l’enrichissement illicite et au conflit d’intérêts dans le secteur public. Cela permettra, a-t-il relevé, de demander des comptes aux agents publics soupçonnés d’enrichissement illicite.

Sur un autre plan, le chef du gouvernement a évoqué l’existence d’une « faille » dans les caisses sociales (CNAM, CNSS et CNRPS) d’une valeur de 2000 millions de dinars, faisant remarquer que le budget de l’Etat sera le seul à subir ce déficit.

« Le gouvernement d’union nationale a décidé d’être celui grandes réformes », a-t-il insisté, estimant que le débat politique doit se focaliser sur ces choix. « Ceux qui n’approuvent pas ces choix, n’ont qu’à proposer des alternatives et les présenter à l’opinion publique », a-t-il lancé.

Vers une reprise du secteur du tourisme dès 2017

Pour le chef du gouvernement de la Tunisie, le secteur du tourisme, durement affecté par l’instabilité politique et les attaques djihadistes, pourrait redécoller dès cette année. Le gouvernement table sur une augmentation de 30 % du nombre de touristes dans le pays. Ce qui représente 6,5 millions de visiteurs.

La production et le transport des phosphates sont l’autre motif d’espoir du gouvernement. Les chiffres du secteur se rapprochent de ceux de 2010, selon Youssef Chahed. Au regard des efforts déployés par la Tunisie dans ces industries phares et dans l’agriculture, l’objectif pour cette année est de réaliser un taux de croissance de 2,5 % contre 1 % pour l’année dernière.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )