Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Société / Tunisie: Nouvelle condamnation et incarcération d’un artiste pour outrage

Tunisie: Nouvelle condamnation et incarcération d’un artiste pour outrage

Le chanteur, Weld El 15 de son vrai nom Ala Yacoubi, a été immédiatement arrêté et transféré en prison. Le jugement s’est déroulé devant le tribunal de Hammamet situé à une soixantaine de kilomètres de Tunis, la capitale. Le verdict prononcé à l’encontre du chanteur prévoyait « l’exécution immédiate » de la sentence. Celle-ci est plus clémente que pour d’autres, le rappeur Klay BBJ avait été condamné par contumace à 21 mois de prison avant d’être relaxé en octobre dernier. Tous les deux sont accusés d’atteinte aux mœurs publiques et outrage contre les autorités. A l’annonce du verdict, des heurts avec la police ont éclaté dans la salle d’audience.Des protestations et heurts avec la police ont éclaté à l’annonce du verdict. Bruxelles a exprimé son inquiétude sur la question des droits de l’homme en Tunisie. En mars dernier, plusieurs rappeurs ont été jugés pour des faits similaires.

Liberté d’expression malmenée

Les opposants au gouvernement tunisien dirigé par le parti islamiste d’Ennahda dénoncent régulièrement le dysfonctionnement de la machine judiciaire, un moyen pour les autorités de museler selon eux la liberté d’expression acquise lors de la révolution de janvier 2011. Egalement dans le collimateur de la justice tunisienne , les militants du groupe féministe Fémen. Trois militantes européennes, deux Françaises et une Allemande, qui ont mené à Tunis le 29 mai une action seins nus de soutien à leur camarade tunisienne, ont également été condamnées le 12 juin à quatre mois et un jour de prison ferme.

Véronique Mansour

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )