lundi, 20/2/2017 | 2:16 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / Gambie : les troupes sénégalaises prêtes à l’action

Gambie : les troupes sénégalaises prêtes à l’action

Les troupes sénégalaises sont désormais déployées à la frontière avec la Gambie dans l’éventualité de contraindre Yahya Jammeh à quitter le pouvoir. Il s’agit d’une opération ouest-africaine destinée à soutenir le nouveau président Adama Barrow déclaré vainqueur de l’élection présidentielle du 1er décembre devant Yahya Jammeh, arrivé au pouvoir en 1994.

« Ils sont entrés cet après-midi », a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’armée sénégalaise, le colonel Abdoul Ndiaye, interrogé sur le fait de savoir si les militaires sénégalais avaient déjà franchi la frontière.

Lorsque les premiers chars de l’Armée sénégalaise ont franchi la frontière à partir de la ville de Karang, des dizaines de citoyens sont sortis dans les rues de Westfield à Serrekunda pour jubiler, d’autres avec des klaxons, criant des slogans célébrant les envahisseurs.

Certains ont pris d’assaut les rues des villages gambiens pour encourager et fraterniser avec les membres de la force d’intervention régionale dont la tâche immédiate est de faire quitter le pouvoir à Jammeh qui avait juré de s’opposer militairement.

Des soldats gambiens se sont mêlés aux manifestants.

Une vidéo montre même le chef de l’armée gambienne Ousman Badjie sautant de joie, au milieu d’une foule de jeunes joyeux, dansant et chantant ses louanges.

Yahya Jammeh, à la tête de la Gambie depuis 1994, a jusqu’à vendredi midi pour accepter de céder le pouvoir et de quitter le pays, faute de quoi la force envoyée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) entrera en action

Adama Barrow a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle du 1er décembre devant Yahya Jammeh. Il est accueilli depuis le 15 janvier à Dakar à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), arguant de risques pour sa sécurité s’il demeurait en Gambie durant le reste du mandat de Yahya Jammeh, ayant expiré officiellement mercredi à minuit.

Il a prononcé le texte de son serment de président jeudi peu avant 17H00 locales (et GMT) à la représentation diplomatique gambienne, située dans le quartier de Yoff (nord de Dakar), près de l’aéroport.

La rédaction avec AFP

@crédit image : afp

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )