Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Société / Traite négrière : le Bénin ouvre le débat des réparations

Traite négrière : le Bénin ouvre le débat des réparations

La question de la réparation des préjudices subis par l’Afrique pendant l’esclavage revient une fois encore au cœur des débats. Le Bénin se propose d’être un cadre approprié de réflexion en septembre 2018. Dans ce cadre un pré colloque a été réalisé  ce samedi 4 juin à Porto-Novo.

Par Hospsice Alladayé
 
Cette rencontre de Cotonou a connu la présence des délégations venues d’Amérique et d’Europe. Le parterre d’invités était composé d’avocats, de magistrats, de sociologues, d’universitaires et d’acteurs de la société civile. Au cœur des échanges, la préparation intellectuelle de cette grande assise qui réunira l’Afrique, l’Amérique, l’Europe et la Martinique. Les langues se sont déliées, les débats assez nourris. La question de la traite négrière 400 ans après déchaîne toujours les passions et ravive les souvenirs.

Sur la question de la forme que devra prendre la réparation, les débats ont été houleux et les avis partagés. Pour beaucoup, il n’est pas utopique de mener cette bataille des réparations qui a déjà été gagnée dans certains pays comme Haïti.  Mais pour d’autres plus pessimistes, ce projet paraît une aventure sans lendemain. Ils ont fait part de nombreux écueils notamment le mode d’évaluation du préjudice subi par l’Afrique. Au nombre des difficultés, ils ont souligné également la capacité à établir de façon efficiente la liste des victimes directes et trouver la juridiction compétente pouvant permettre de recevoir l’action en réparation. La journée de réflexion a été insuffisante pour cerner tous les aspects, mais les réflexions se poursuivent sans doute autour de cette question essentielle.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )