You are here:  / À LA UNE / Economie / Togo : l’an 2 du «Printemps de la coopération germano-togolaise» innove

Togo : l’an 2 du «Printemps de la coopération germano-togolaise» innove

Après le succès diplomatique qu’il a suscité en 2016 au Togo, le Forum dénommé «Printemps de la coopération germano-togolaise» connaîtra sa deuxième édition du 03 au 05 avril 2017 à Lomé, en présence de plusieurs décideurs politiques et économiques des deux pays liés par des liens historiques depuis 1884. Plusieurs innovations vont aussi marquer la deuxième édition de cette rencontre qui se veut désormais annuelle et une référence en la matière en Afrique.

Par Emmanuel-Gaël Gade

Après l’esplanade du MAECIA (ministère togolais des Affaires étrangères) en 2016, le Forum dénommé «Printemps de la coopération germano-togolaise» est délocalisé pour le compte de cette année 2017 à l’hôtel Sarakawa, toujours à Lomé. Rendez-vous économique du donner et du recevoir, l’édition 2 de ce Forum nourrit l’ambition de consolider la coopération agissante entre Berlin et Lomé, et par contrecoup l’axe Allemagne-Afrique de l’ouest.

2017 verra ainsi l’élargissement de ce Forum à des acteurs économiques et politiques des trois pays de l’hinterland ouest-africain: le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Les chefs de la diplomatie de ces trois Etats enclavés participeront au Forum de Lomé pour témoigner l’importance qu’ils attachent aux relations économiques et diplomatiques avec l’Allemagne (1ère puissance économique de l’Europe). Des hommes d’affaires allemands ainsi que des parlementaires du Bundestag (Parlement fédéral allemand) sont également attendus à cette deuxième grand-messe économique et diplomatique entre l’Allemagne et une partie de l’Afrique occidentale.

Consolider les acquis de 2016

La première édition du «Printemps de la coopération germano-togolaise» s’était essentiellement focalisée sur des rencontres «B to B» (business to business), outre l’animation de différents panels portant sur la coopération entre Berlin et Lomé. En cette année 2017, en dehors des panels et des séances «B to B», ce Forum fera aussi une place singulière aux échanges «G to B» (government to business) entre les acteurs des différents pays représentés à Lomé.

Disposant à l’heure actuelle du seul Port en eau profonde en Afrique de l’ouest, le Togo constitue le bras en mer (pour l’import ou l’export) des pays sahéliens d’Afrique occidentale que sont le Mali, le Burkina Faso et le Niger. L’agriculture, le développement rural, la formation professionnelle, la décentralisation, les énergies renouvelables et la santé sont les principaux secteurs d’intervention de la coopération allemande au Togo à travers son bras armé que constitue la GIZ-Togo (Agence allemande de coopération internationale).

Durant l’époque de la colonisation allemande en Afrique, le Togo a été baptisé (entre 1884 et 1914) par Berlin «Muster Kolonie» (colonie modèle). Le principal partenaire économique de l’Allemagne en Afrique de l’ouest demeure le Nigeria. Berlin assume depuis le début de cette année 2017 la présidence tournante du G20 (regroupement des pays les plus industrialisés de la planète).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )