Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Télécom : Millicom met fin à son accord avec Wari

Télécom : Millicom met fin à son accord avec Wari

Le Groupe Millicom a annoncé hier qu’il a décidé d’exercer ses droits en mettant fin à l’accord de cession de sa filiale Tigo au Sénégal au Groupe Wari (transfert d’argent). Cette résiliation intervient après six mois de cette opération de rachat, en février dernier.

Par Hamidou Baldé

L’entreprise de télécommunication et de téléphonie mobile luxembourgeoise, Millicom, a annoncé lundi sa décision de mettre fin à l’accord de cession de sa filiale Tigo au Sénégal au Groupe Wari. Dans un communiqué, le Groupe Millicom a également annoncé qu’il a signé un accord pour la cession de Tigo au Sénégal à un consortium composé du Groupe Teyliom Telecom, NJJ, et de Sofima (véhicule d’investissement en télécommunications géré par le Groupe Axian Groupe Axian). La transaction suivra le processus réglementaire en vigueur. Sa finalisation reste soumise au respect des accords entre les parties, et à l’approbation des autorités compétentes. Le Groupe Teyliom est une holding d’investissement présente  en Afrique de l’Ouest et Centrale et contrôlée par Mr Yerim Sow, qui en est l’unique actionnaire. Le Groupe opère à travers cinq entités stratégiques :  Teyliom Telecom, Teyliom Properties, Teyliom Hopsitality, Teyliom Finance et Teyliom Industries. Pour NJJ, c’est une société enregistrée en France, elle est la holding personnelle de Xavier Niel. NJJ détient plusieurs participations dans un large éventail d’entreprises en Europe et aux Etats Unis. Xavier Niel est le fondateur et l’actionnaire principal de Iliad, la maison mère de Free en France.

Réaction de Tigo Sénégal

De son côté, Tigo Sénégal apporte des précisions concernant la résiliation de l’accord de cession de Tigo Sénégal. l’entreprise indique que l’accord de vente signé le 2 février 2017 entre Wari et Millicom fixait au 2 juin 2017 la date butoir pour que Wari apporte les financements requis dans le cadre de la transaction. En cas de non-respect par Wari de cette obligation de financement, l’accord de vente octroyait le droit à Millicom de résilier la transaction immédiatement sur simple notification. « A la date du 28 juillet 2017, soit pratiquement 2 mois après la date butoir et 6 mois après la signature de l’accord de vente, Wari n’avait toujours pas apporté le financement requis », précise le communiqué de l’opérateur de téléphonie. Le Groupe Millicom a donc décidé d’exercer son droit de mettre fin à la transaction et a adressé à Wari une notification dans ce sens conformément aux termes de l’accord de vente. La résiliation de la transaction par Millicom est dès lors totalement conforme aux termes de l’accord de vente, d’après Tigo Sénégal. Cette société tient également à préciser que les déclarations faisant mention d’un processus de due diligence en cours sont aussi « erronées », l’accord de vente n’étant en aucun cas conditionné par un processus de due diligence. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )