Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Société / Somalie: Une femme violée condamnée à la prison

Somalie: Une femme violée condamnée à la prison

Cette affaire en rappelle d’autres. Une jeune journaliste agée de 19 ans a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis pour dénonciation calomnieuse. Le victime Fadumo Abdukadir Hassan avait relayé son viol à Radio-Shabelle. Deux journalistes de la radio ont été également condamnés. Six mois ferme pour Mohamed Bashir, celui qui l’avait interviewé et un an de prison ferme pour le directeur de la radio. Le premier est jugé coupable de dénonciations calomnieuses et de fausses déclarations et le second d’insultes aux institutions de l’Etat.
Le tribunal a consenti que les condamnés s’acquittent d’une amende de 365 à 182 dollars en échange de leur liberté.

Le viol, un taboue en Somalie.

La diffusion d’informations sur les violences sexuelles constitue un sujet très sensible. Il n’est pas rare de voire des victimes présumées arrêtées , des journalistes auxquels elles se confient également interpellés. Déjà en février dernier, une autre affaire avait provoqué un tollé international. Une femme avait prétendu avoir été violée par des soldats somaliens. Elle et le journaliste qui en avait rendu compte ,ont été condamnés pour outrage aux institutions. Le verdict avait été annulé en appel. En août, une somalienne qui accusait des soldats de la force de l’Union africaine de l’avoir droguée et violée a également été détenue par la police, officiellement pour être interrogée. Human Rights Watch (HRW) a récemment appelé les autorités somaliennes à rouvrir l’enquête sur cette affaire.

Véronique Mansour

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )