Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Le Sénégal dans le Top 5 des pays les plus attractifs en Afrique

Le Sénégal dans le Top 5 des pays les plus attractifs en Afrique

Selon une étude publiée par Havas Horizon sur la perception des investisseurs internationaux de l’économie africaine à l’horizon 2022, le Sénégal fait partie des cinq pays africains les plus attractifs dans le continent. D’autres pays comme le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Nigeria figurent également dans ce classement.

Par Hamidou Baldé

Dans la 3ème édition de l’étude menée par Havas Horizons sur le financement de la croissance africaine, les investisseurs internationaux réaffirment leur optimisme à court et moyen termes et un enthousiasme sans équivoque sur les perspectives économiques du continent. L’étude montre un réel engouement pour l’Afrique de la part des investisseurs qui maintiennent leur volonté d’y renforcer leurs investissements pour 63% d’entre eux. Certains pays sont jugés plus attractifs que d’autres à l’horizon 2022. Le Top 5 – Kenya, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Nigéria et Sénégal – montre le dynamisme de l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique de l’Est qui trustent les premières places du classement, se partageant ainsi entre régions francophones et anglophones. Le Kenya et la Côte d’Ivoire signent leur grand retour dans ce classement dont ils prennent même la tête.  

Le Top 3 des secteurs les plus prometteurs sont l’énergie, l’agriculture et les services financiers. L’énergie est cette année encore plébiscitée par les investisseurs qui le présentent, pour 73% d’entre eux, comme le secteur le plus porteur pour l’Afrique. L’agriculture, au cœur des enjeux d’avenir du continent, arrive naturellement en 2e position du classement pour 65% des répondants qui la considèrent comme un secteur plein de promesses. Ce réel engouement pour l’agriculture se concrétise par la volonté des sondés d’investir ou d’y renforcer leurs investissements pour d’entre eux. Cependant, le déficit d’infrastructures l’accès au et l’industrialisation sont jugés comme des freins au développement de la filière. C’est l’Afrique de l’Est semble être le fer de lance de l’agriculture africaine, comme le reflète le Top 5 des champions de l’agriculture : Éthiopie, Côte d’Ivoire, Kenya, Maroc, Nigéria et Cameroun (les deux derniers pays ex-aequo)

Pour mémoire, en 2016, le Top 5 était constitué dans l’ordre de l’Ethiopie, le Nigeria, le Maroc, le Ghana et le Sénégal. Le Maroc et le Ghana ont ainsi disparu du classement, laissant la possibilité au Kenya et à la Côte d’Ivoire de faire valoir leurs atouts. A noter que tous les pays du Top 5 hormis le Nigéria, ont mené une diversification rapide de leurs économies, désormais moins vulnérables à la volatilité du cours des matières premières sur leurs économies. Le Nigéria, présent dans le TOP 5 depuis la 1ère étude en 2015, reçoit un signal d’alarme de la part des investisseurs avec un taux de défiance de 36%, conséquence d’une baisse des revenus du pétrole et de la présence de Boko Haram sur son territoire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )