Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Sénégal : quid de la consommation des ménages

Sénégal : quid de la consommation des ménages

Au premier trimestre 2017, l’Enquête de perception de la conjoncture par les ménages (Epcm) a révélé au Sénégal, une hausse des dépenses alimentaires pour la plupart des interrogés (77,6 %). Cette étude a été réalisée par les services du ministère de l’économie, des finances et du plan.

Par Hamidou Baldé

Au Sénégal, les dépenses alimentaires ont enregistré une hausse pendant le premier trimestre 2017 chez les ménages. S’agissant des dépenses d’électricité, près de la moitié des ménages enquêtés ont noté une hausse entre leurs deux dernières factures contre 35,2% des ménages qui ont constaté une stabilité.

Par ailleurs, les dépenses de santé, de scolarité et de transport sont restées stables pour les familles interviewées. Au premier trimestre de 2017, l’enquête de perception de la conjoncture par les ménages a fait ressortir les résultats suivants : La plupart des ménages de Dakar ont accès à l’eau potable et à l’électricité. L’assainissement est, cependant, un service peu accessible des ménages).

Le taux moyen de scolarisation des enfants de plus de six ans a connu une bonne amélioration dans les familles moyennes. La majeure partie des familles enquêtées assurent trois repas par jour contre 15,4% qui n’en prennent que deux. Concernant les délestages et l’inflation, ils constituent les principaux chocs subis par les ménages au premier trimestre 2017.

En effet, la plupart des ménages dénoncent une hausse du niveau général des prix, tandis que d’autres familles sont affectés par des coupures dans l’approvisionnement en électricité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )