Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / Sénégal – Législatives : premières tendances favorables au pouvoir

Sénégal – Législatives : premières tendances favorables au pouvoir

Les premiers résultats issus des élections législatives du 30 juillet dernier au Sénégal sont pour le moment favorables à la coalition au pouvoir dénommée « Benno Bokou Yakar ». Cependant, le vainqueur de la capitale, Dakar, n’est pas encre connu.

Par Hamidou Baldé

D’après les premiers résultats provisoires issus des élections législatives du 30 juillet au Sénégal, la coalition au pouvoir, « Benno Bokou Yakar », est sortie vainqueur en confirmation par Commission nationale électorale et le Conseil constitutionnel. Sur les 45 départements que compte le Sénégal, la coalition en a rempoté près d’une quarantaine. D’autres candidats à ces élections sont également sorties du lot. Parmi eux, il y a le maire de Dakar, Khalifa Sall (actuellement en prison pour un supposé détournement de derniers publics), l’ancien président Chef de l’Etat, Abdoulaye Wade qui ont conduit, chacun, une coalition. 

Pour ce qui est du déroulement des opérations électorales, du dimanche dernier, quelques dysfonctionnements ont été constatés. En effet, des faits « condamnables » ont été relevés, notamment à Touba (centre du Sénégal), où des centaines de bureaux de vote ont été vandalisés, ainsi qu’à Abidjan, où le matériel électoral n’a pas été installé à temps. Ces deux faits ont empêché des milliers d’électeurs d’exercer leur droit citoyen. Malgré ces incidents, parfois sérieux, notés ici et là, les opérations de vote ont pu se poursuivre grâce aux mesures urgentes prises par les autorités administratives. De son côté, la Commission électorale nationale autonome(CENA) déplore les dysfonctionnements constatés, notamment en ce qui concerne la confection et la distribution des cartes d’identité biométriques CEDEAO, situation qui n’a pas permis à tous les citoyens qui le souhaitaient d’obtenir ce document tenant lieu de carte d’électeur. Il faut que souligner prochaine législature sera composée de 165 députés dont 15 viendront de la diaspora

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )