dimanche, 4/12/2016 | 9:18 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Uncategorized / RDC : démantèlement d’un réseau de trafic d’ivoire
ivoire1

RDC : démantèlement d’un réseau de trafic d’ivoire

Une deuxième vague d’arrestation opérée par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) a permis de démanteler un important réseau ouest-africain de trafic d’ivoire à Kinshasa, rapporte un communiqué du WWF publié mercredi à Kinshasa.

« La saisie d’une cinquantaine de kg d’ivoire a été opérée le 16 avril dernier à Kinshasa, et dans sa suite, l’arrestation de deux trafiquants d’ivoire qui étaient suivis depuis un certain temps par les membres des équipe de mise en œuvre du programme d’application de la loi », indique le communiqué.

Selon ce communiqué, le stock saisi et les personnes arrêtées sont entre les mains des autorités policières.

« Le WWF félicite le gouvernement de la RDC et l’encourage à poursuivre ses efforts dans la lutte contre le trafic d’ivoire ainsi que la collaboration qu’il apporte dans la mise en œuvre du programme d’application de la loi », a déclaré Bruno Perodeau, Directeur de la conservation du WWF RDC.

Il a indiqué que les différentes structures de la RDC telles que la police et l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) sont les premiers partenaires du WWF dans la mise en œuvre de ses projets.

« C’est grâce à leur étroite collaboration que nous arriverons à de meilleurs résultats. Le programme d’application de la loi est bel et bien implémenté et ces résultats prouvent que dans un avenir proche, nous arriverons à dissuader les braconniers d’éléphants en RDC », a-t-il poursuivi.

Dans les années 1970, la population d’éléphants dans les parcs de la RDC était estimée à plus de 200.000. Aujourd’hui le nombre d’éléphant a été divisé par 15 et certains animaux tel que le rhinocéros ont presque entièrement disparu.

La RDC est devenue la plaque tournante du commerce d’ivoire, de la Tanzanie à l’est jusqu’au Mali à l’ouest.

Xinhua

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )