You are here:  / À LA UNE / Société / La prison pour Oscar Pistorius?

La prison pour Oscar Pistorius?

Oscar Pistorius revient ce lundi au tribunal de Pretoria où des témoins vont se succéder à la barre durant plusieurs jours. Le juge,Mme Thokozile Masipa, pourrait ainsi rendre sa décision immédiatement à l’issue des audiences ou la remettre en délibéré.

Oscar Pistorius espère éviter la prison avoir avoir été reconnu coupable d’homicide involontaire le 12 septembre dernier pour avoir abattu sa petite amie  Reeva Steenkamp le 14 février 2013. En Afrique du Sud, le code pénal ne prévoit aucune sanction automatique dans le cas d’un homicide involontaire, ce qui signifie que le champion paralympique sud-africain pourrait échapper à la prison. L’éventail des sanctions est large, incarcération, prison avec sursis, arrêts domiciliaires, simple amende. La défense d’Oscar Pistorius va tenter de faire valoir d’autres facteurs, les remords exprimés par l’athlète âgé de 27 ans, son casier judiciaire vierge, l’handicap de son client, double amputé et équipé de prothèses pour courir. Ses avocats plaideront des circonstances atténuantes et mettra  en avant son l’handicap. Moment fort très attendu, le témoignage de la famille de Reeva SteenKamp, sa mère pourrait témoigner à la barre. Placé en liberté sous caution, Oscar Pistorius avait plaidé  non-coupable, une erreur » affirmait Oscar Pistorius qui pensait qu’un cambrioleur s’était introduit chez lui le jour du drame. Il a toujours affirmé avoir ouvert le feu par erreur sur la porte fermée des WC pour neutraliser ce qu’il croyait être un cambrioleur, après un bruit suspect. Depuis la mort de sa petite amie, la star du handisport mondial, le champion paralympique sud-africain a passé en tout et pour tout huit jours en détention au commissariat de Pretoria. Au terme de ce mini-procès, la juge,Mme Thokozile Masipa, pourrait  rendre sa décision  ou la remettre en délibéré. Pistorius était également poursuivi pour trois autres faits relatifs à des coups de feu: il a été déclaré non coupable dans l’affaire d’un coup de feu tiré avec son arme depuis une voiture mais coupable pour celui tiré dans un restaurant. Star des Jeux Olympiques de Londres de 2012, Oscar Pistorius qui avait couru avec des valides, est passé de statut d’icône à celui de paria, de meurtrier présumé durant plusieurs mois. L’affaire a brisé sa carrière et suscité une tornade médiatique dans le monde entier.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )