Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Politique / ONU : lancement du premier drone dans l’est de la RDC

ONU : lancement du premier drone dans l’est de la RDC

Les Nations unies ont lancé officiellement mardi à Goma, dans l’Est de la République démocratique du Congo, le premier drone jamais utilisé par une mission de l’ONU, a constaté un journaliste de l’AFP.

L’appareil, de fabrication italienne, a décollé à 12h01 (10h01GMT) de l’aéroport de Goma, capitale de la province congolaise du Nord-Kivu à l’occasion d’une présentation à la presse en présence du chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous. Pour l’heure la Mission de l’ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco) disposerait de deux drones. A terme, elle pourrait en acquérir trois autres fabriqués par Selex ES, une filiale du groupe italien d’aéronautique et de défense Finmeccanica. La surveillance aérienne pourrait être assurée en permanence à partir du mois de mars.

Vers le déploiement de drones en Côte d’Ivoire, Mali et Soudan du sud

Si l’expérience congolaise est concluante, il n’est pas exclu qu’elle soit tentée en Côte d’Ivoire, au Soudan du Sud ou encore au Mali. Les drones ont l’avantage de pouvoir survoler d’immenses territoires sur de longues durées sans nécessiter de ravitaillement. De plus ils sont difficilement détectables. Il s’agit d’un soutien supplémentaire  pour la Monusco , l’une des missions onusi

ennes les plus importantes dans le monde avec 20000 soldats et policiers dont une nouvelle brigade d’intervention de 3000 hommes doté d’un mandat offensif.

Sa mission traquer les rebelles qui sévissent dans l’est de la République Démocratique du Congo.

D’ailleurs à la suite de la capitulation le 6 novembre dernier du M23 , mouvement rebelle du 23 mars , Kinshasa soutenu par l’ONU devrait s’attaquer aux rebelles hutus rwandais du FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda).

De plus les drones auront un rôle actif aux frontières congolaises. Le Rwanda et l’Ouganda ont été accusés par l’ONU de soutenir et d’armer le M23, ce que ces deux pays voisins ont toujours nié. Ainsi , l’ONU devrait porter une attention toute particulière aux mouvements de troupes ou de matériels entre la RDC et le Rwanda voisin.

Kigali ne s’est pas opposé au déploiement de drones dans la région.

Sylvain Griout

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )