Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Politique / Nigeria : L’armée poursuit la chasse contre Boko Haram

Nigeria : L’armée poursuit la chasse contre Boko Haram

Les soldats nigérians ont tué 13 membres présumés du groupe islamiste Boko Haram près de la frontière camerounaise. C’est suite à un vol à main armée de la part de membres de l’organisation terroriste que la situation a dégénéré. L’armée présente non loin est immédiatement intervenue déclenchant une fusillade. Une version confirmé par le lieutenant-colonel Beyidi Martins, qui est également chef d’une unité spéciale à Mubi dans l’Etat de l’Adamawa, là où se sont déroulés les faits. Selon des témoins du vol, une trentaine d’hommes environ, ont attaqué un bureau de change tuant par la même occasion 5 employés avant de repartir avec l’argent.

Cette nouvelle attaque de la part de Boko Haram est un coup dur pour l’armée qui n’est toujours pas parvenu à faire baisser le nombre de crimes imputés aux terroristes. Depuis le mois de mai, 1200 personnes ont été victimes du groupe islamiste radical, provoquant une psychose dans les régions concernées. Boko Haram qui auparavant visait presque exclusivement les églises et les lieux de cultes chrétiens a revu sa stratégie. Désormais les cibles sont aussi variées que nombreuses, ce qui met en difficulté les forces de l’ordre qui ne savent plus vraiment comment se positionner par rapport à la protection des citoyens.

Le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, a plusieurs fois depuis le début de l’année annoncé de grandes offensives pour affaiblir Boko Haram. Il semble néanmoins que dans les faits, la puissance et la capacité de nuisance du groupe terroriste ne cessent de grandir.

Lotfi Lounes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )