Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Société / Namibie: ouverture d’une enquête sur le crash d’un avion de passagers mozambicains

Namibie: ouverture d’une enquête sur le crash d’un avion de passagers mozambicains

Deux jours après la catastrophe, les corps de 31 des 33 victimes du vol Maputo-Luanda, les boîtes noires et deux enregistreurs vocaux ont été retrouvés dimanche. Kenapeta Kauaria, secrétaire permanent par intérim du ministère namibien des Travaux et des Transports, a déclaré à la presse que l’épave de l’avion devrait être transférée à l’aéroport Rundu, dans le nord de la Namibie, où l’enquête sera poursuivie.

Le crash s’est produit alors que tombaient des pluies torrentielles mais la cause exacte de l’accident reste à déterminer. « Les conclusions et les recommandations sur cet accident seront déterminées dès la fin de l’enquête », a déclaré Kauaria. Les corps sont acheminés par hélicoptère à Windhoek, la capitale namibienne, depuis le lieu du crash dans le parc national de Bwabwata, à près de 1.000 kilomètres au nord-est. Ils seront conservés à la morgue de la police à Windhoek et soumis à des tests ADN. Ensuite, les membres des familles pourront procéder à la reconnaissance des corps.

Les 28 passagers et les 6 membres d’équipage ont trouvé la mort dans la chute de l’avion, qui était en route de Maputo ( Mozambique) à Luanda (Angola) via le Botswana et la Namibie vendredi matin. Parmi les 28 passagers figurent 10 Mozambicains, 9 Angolais, 6 Portugais, un Chinois, un Brésilien et un Français.

L’avion, un Embraer brésilien E190 tout neuf, avait été livré en novembre 2012. L’Union européenne a interdit de vol la compagnie LAM dans son espace aérien en 2011. Il s’agit de l’accident le plus grave dans l’histoire du Mozambique depuis le mystérieux crash de l’avion du président Samora Machel en 1986 en Afrique du Sud qui selon toute vraisemblance serait lié non pas à un accident mais à un attentat lié au contexte de tensions avec le régime sud-africain de l’apartheid.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )