Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Politique / Mort de Mandela: Les premières réactions

Mort de Mandela: Les premières réactions

« La Nation a perdu son fils le plus illustre », a déclaré le président Zuma. Dans la foulée c’est le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon qui a salué « une source d’inspiration pour le monde, c’est un exemple de combat pour la liberté ». Barack Obama, président des États-Unis, s’est quant à lui exprimé en utilisant des termes très personnels, « Il a réussi plus que ce qu’on pouvait attendre de n’importe quel homme. Il a été le plus influent, courageux et universel. Il ne nous appartient plus, il appartient à l’Histoire. Mandela a sacrifié sa propre liberté pour celles des autres. Toute l’humanité devrait s’en inspirer, c’est une leçon personnelle ».

Un autre président américain s’est exprimé. Bill Clinton qui était très proche de Madiba a fait part de son émotion sur Twitter, « Je n’oublierai jamais mon ami » a t’il écrit. Le Premier ministre britannique David Cameron a déclaré « une grande lumière s’est éteinte », ajoutant que le drapeau britannique allait être mis en berne devant son bureau à Downing street. Du côté de la France, le chef de l’Etat François Hollande a rendu hommage à l’homme qui aura « été un résistant exceptionnel et un conquérant magnifique ». Au Brésil, la présidente Dilma Roussef a considéré que « Mandela guidera ceux qui luttent pour la justice et la paix ».

Une avalanche de réactions qui démontre bien, s’il le fallait encore, qu’avec la mort de Nelson Mandela le monde perd l’une de ses plus grandes figures.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )