You are here:  / Le fil éco / Maurice approfondira ses relations avec le continent africain (MAE)

Maurice approfondira ses relations avec le continent africain (MAE)

Le ministre mauricien des Affaires étrangères Vishnu Lutchmeenaraidoo a déclaré jeudi au retour d’une mission diplomatique que Maurice approfondira ses relations avec le continent africain.

M. Lutchmeenaraidoo a effectué une tournée au Ghana, au Mali et au Kenya où il a participé à des réunions de travail de haut niveau avec plusieurs dirigeants africains.

A Nairobi, il a été reçu par le président Uhuru Kenyatta, qui a « salué la nouvelle dynamique qui s’est installée dans les relations Maurice-Kenya ».

M. Lutchmeenaraidoo a annoncé jeudi à cet effet la création d’une Commission mixte, dont la première session aura lieu à Maurice au mois d’avril.

« La première édition de la Commission mixte aura lieu à Maurice au mois d’avril de cette année et apportera une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale. Une amélioration sensible de la connexion aérienne entre Maurice et le Kenya est en vue. Nairobi deviendra dans ce scénario un hub aérien pour relier Maurice et l’Afrique continentale », a-t-il déclaré.

La Commission mixte se penchera aussi sur l’économie bleue, un des axes majeurs identifiés dans la coopération Maurice-Kenya. Le Kenya se propose, d’autre part, d’appuyer une éventuelle demande d’adhésion de Maurice au bloc de la Communauté d’Afrique australe (ECA), qui est un espace économique fort animé sur le continent, a déclaré M. Lutchmeenaraidoo, ancien ministre des Finances.

Au Ghana, il a tenu une réunion de travail très importante avec le nouveau président ghanéen Nana Akufo-Addo et son vice-président, Mahamudu Bawumia. Ils ont passé en revue plusieurs dossiers vitaux, dont la mise en place d’une zone économique spéciale (ZES) dans la région de Dawa, non loin de la capitale Accra.
Vishnu Lutchmeenaraidoo a expliqué que le rapprochement de Maurice avec l’Afrique « est l’un des trois piliers de la nouvelle architecture économique telle qu’énoncée dans le Budget 2015-2016 pour libérer l’économie mauricienne du piège des revenus moyens ».

« Nous sommes désormais entrés dans une phase de coopération intense avec le continent africain, compte tenu des nombreuses initiatives importantes d’échanges à l’échelle bilatérale et régionale, notamment en ciblant des pays comme le Kenya, l’Afrique du Sud, le Ghana et l’Ethiopie. »

Le ministre mauricien des Affaires étrangères a fait état de la mise en place de commissions mixtes permanentes pour faire avancer ce rapprochement avec des pays pairs, selon un agenda d’intérêts mutuels. Ces commissions mixtes deviendront de véritables vitrines en matière de coopération Sud-Sud, a-t-il assuré.

Le ministre a aussi assisté au sommet Afrique-France, à Bamako, au Mali, où il s’est entretenu avec le président français François Hollande et avec plusieurs dirigeants africains.

Xinhua

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )