Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Société / Maurice: 53 millions de litres d’alcool consommés par an

Maurice: 53 millions de litres d’alcool consommés par an

Des chiffres alarmants qui font tourner la tête : 53 millions de litres d’alcool, dont 36 millions de litres de bière, 13 millions de litres de liqueur et 4 millions de litres de vin, sont consommés chaque année à Maurice, selon le National Economic and Social Council. Le rapport publié à la veille des fêtes de fin d’année, lundi 16 décembre, ce qui est loin d’être un hasard, tire la sonnette d’alarme. Et pour cause, les chiffres liés aux conséquences de l’abus d’alcool sont tout aussi préoccupants. Entre 2003 et 2012, les délits liés à l’abus de l’alcool ont enregistré une hausse de 34%. L’année passée, près de 5153 incidents en lien avec l’alcool ont été rapportés à la police. Directement en cause: la conduite en état d’ivresse avec 2268 cas recensés. Ont également été dénombrés, entre autres, 996 cas de violences domestiques, 828 cas d’agressions, 665 autres délits et 301 cas de coups et blessures. Par ailleurs, le rapport précise que 9 000 patients sont admis chaque année dans un hôpital psychiatrique pour traiter les complications dues à l’alcoolisme ou subir une cure de désintoxication. 20% de la population est affectée par un trouble mental causé notamment par la consommation précoce et excessive de l’alcool.

Forte consommation d’alcool chez les jeunes

Ce n’est pas tout, il détaille également le nombre de personnes souffrant de maladies directement consécutives à l’abus d’alcool, 6 000 à 7 000 patients selon le rapport. Fait inquiétant, l’abus d’alcool concerne une large couche de la population jeune. Ainsi, 72,5 % des jeunes affirment avoir commencé à boire de l’alcool avant l’âge de 14 ans. 69% de ces jeunes buveurs sont des filles. Du côté des femmes adultes, le taux d’alcoolisme a fortement augmenté, passant de 28 % en 2004 à 34 % en 2009. Face au fléau, le gouvernement mauricien affirme avoir pris une série de mesures législatives telles que l’amendement à la Loi sur la santé publique pour limiter la consommation de produits alcoolisés en particulier chez les jeunes. Il travaille également à la finalisation d’un plan d’action sur l’abus d’alcool.

Sylvain Griout

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )