Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / Maroc : soutien des pays du Golfe sur le Sahara

Maroc : soutien des pays du Golfe sur le Sahara

Le Sommet Maroc-Pays du Golfe de Ryad a clairement pris position en faveur du Maroc, son allié stratégique sur le Sahara occidental, un dossier plus qu’épineux , source de tensions entre Rabat et l’Onu.

La réunion de Ryad visait certes à jeter les bases d’un partenariat stratégique entre le Royaume et les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) mais ce sommet, le premier du genre, a permis de rassurer le Maroc sur le dossier sensible du Sahara. En effet, les pays du Golfe ont réaffirmé leur position favorable à la marocanité du Sahara.

Dans le communiqué conjoint ayant sanctionné le Sommet Maroc-Pays du Golfe, tenu mercredi à Ryad, en présence du Roi Mohammed VI, les dirigeants du CCG ont réitéré  leur soutien à l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc, comme fondement de toute solution à ce différend régional artificiel, exprimant ainsi  leur rejet de toute atteinte aux intérêts suprêmes du Maroc.  Un soutien qui fait mouche dans un contexte marqué par des tensions diplomatiques entre le Maroc et le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon. Dans un rapport jugé inopportun par le royaume chérifien, ce dernier  pointe du doigt les expulsions d’une partie du personnel de la MINURSO le 20 mars constitue une erreur et menace ainsi la sécurité de la région. Ban Ki-Moon demande le retour du personnel expulsé.

Autant dire le torchon brûle entre Rabat et l’ONU. Et les pays du Golfe ont pris clairement position en se rangeant du côté de leur partenaire indéfectible, le Maroc. Les dirigeants du CCG ont largement plaidé en faveur du respect de la souveraineté des Etats, de leur intégrité territoriale et de leurs constantes nationales, ainsi que leur rejet de toute tentative visant à ébranler la sécurité et la stabilité et à répandre le séparatisme et la division, avec le dessein de la recomposition des cartes des pays ou de leur partition, au risque de menacer la paix et la sécurité régionale et internationale.

Il va s’en dire que le Maroc constitue un allié stratégique dans la lutte contre l’état islamique dans la région du Golfe, son engagement reste implicite mais pèse lourd.

Par ailleurs, les liens entre Rabat et les pays du Golfe sont également d’ordre économique, social, culturel, scientifique, et sportif. Ces  toutes dernières années ont connu une véritable dynamique en vue de  resserer les liens sur le plan économique particulièrement.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )