Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Environnement / Maroc : La fiabilité du photovoltaïque, un défi.

Maroc : La fiabilité du photovoltaïque, un défi.

Le Maroc possède un ambitieux programme de développement des énergies renouvelables.  L’objectif est fixé à 20 % d’énergies renouvelables d’ici 2020, dont 2 000 mégawatts (MW) devront provenir de l’énergie solaire. Le climat chaud, poussiéreux et semi désertique du Maroc peut entraîner une dégradation plus rapide des performances des panneaux solaires par rapport aux autres régions du globe. Le rayonnement solaire moyen au Maroc et dans les pays voisins d’Afrique du Nord est deux fois plus élevé qu’en Europe, bien loin des normes de certification auxquelles les fabricants de modules doivent se conformer. En prenant le Maroc en exemple, DuPont Photovoltaic Solutions premier fournisseur de matériaux spécialisés destinés à l’industrie du solaire
tire la sonnette d’alarme. Selon Stephan Padlewski, responsable marketing régional, DuPont Photovoltaic Solutions : « L’un des principaux problèmes s’opposant actuellement au développement de l’énergie solaire au Maroc réside dans la nécessité d’intégrer des matériaux ayant fait leurs preuves afin de garantir le fonctionnement des panneaux solaires même dans les pires conditions. Ceci étant pour que le solaire puisse être considéré comme une solution énergétique fiable à long terme. »

Privilégier la fiabilité et la durabilité du photovoltaïque au coût

Les tendances récentes suggèrent que des coûts plus bas et des matériaux de qualité inférieure sont plus fréquemment introduits que ceux ayant validé la durée de vie attendue des modules (plus de 25 ans). De récentes études de terrain sur des exploitations solaires avec montage au sol menées par DuPont Photovoltaic Solutions dans le sud de l’Europe ont par exemple révélé des signes avant-coureurs de dégradation de matériau, en particulier dans des systèmes d’à peine quatre ans.

Les propriétaires et développeurs de système au Maroc sont en mesure d’empêcher cette tendance à suivre son cours sur le marché local en déterminant et en choisissant des matériaux reconnus pour leur fiabilité.  La mise en œuvre de projets contre de futures défaillances pouvant diminuer les bénéfices se résume souvent au choix des matériaux. La réussite des installations solaires au Maroc dépendra non seulement de la capacité totale installée, mais également de la puissance totale générée par ces installations au fil du temps. Ces chances de succès augmenteront très nettement dès que les ingénieurs, fournisseurs, fabricants et propriétaires de systèmes collaboreront étroitement avec des fournisseurs de matériau expérimentés lors de la sélection de leurs panneaux.

Sylvain Griout

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )