Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Politique / Mali : Victoire du parti présidentiel aux législatives.

Mali : Victoire du parti présidentiel aux législatives.

Le Rassemblement pour le Mali (RPM), parti présidentiel, a obtenu 60 sièges sur les 147 que compte l’Assemblée nationale. Il est suivi de très près par un de ses alliés, le parti de l’Alliance pour la démocratie (Adéma), qui remporte un peu plus de 50 sièges. Ils représentent désormais les deux plus grosses forces politiques du pays. Déception en revanche pour les partisans de Soumaïla Cissé, battu à la présidentielle par l’actuel chef de l’Etat, son parti, l’Union pour la République et la démocratie (URD) devrait disposer de 17 à 19 sièges. L’ancien rival d’IBK deviendrait donc néanmoins, logiquement, le leader de l’opposition parlementaire.

Ces élections législatives se sont tenues dans une indifférence quasi-généralisée dans un contexte économique morose et une situation sécuritaire qui reste précaire. Seuls 37% des maliens se sont déplacés pour ce second tour. C’est presque 2 points en dessous de la participation du 1er tour et 13 points de moins que pour la présidentielle qui avait connu une participation inédite dans l’histoire du pays. Selon les observateurs présents sur place, nationaux et internationaux, le scrutin s’est déroulé sans incidences, dans la transparence et le respect des règles en vigueur. Ce cycle d’élections marque la fin du processus de retour à l’ordre constitutionnel presque 2 ans après le coup d’Etat du capitaine Sanogo.

Le climat reste néanmoins tendu plusieurs mois après l’arrivée des troupes françaises et africaines sur le territoire. Le nord du pays est frappé régulièrement par des attentats. En une semaine, la ville de Kidal a été la cible d’un tir d’obus et d’une attaque à la voiture piégée qui a tué 2 soldats sénégalais.

Lotfi Lounes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )