You are here:  / À LA UNE / Société / Mali : Fin de la grève des agents de santé

Mali : Fin de la grève des agents de santé

Après un mois et une semaine de grève, les agents de la santé et le gouvernement ont fini par trouver un terrain d’entente dimanche dernier. Le travail a repris dans les hôpitaux et les centres publics de santé, à l’issue des négociations avec le gouvernement, les grévistes disent avoir obtenu satisfaction.

Par Abdoulaye Diakité, correspondant au Mali

C’est le dimanche 16 avril au petit matin que la grève du secteur de la santé a pris fin au Mali. Une grève qui a été parfaitement suivie sur toute l’étendue du territoire. Ce qui a occasionné de nombreux morts faute de bénéficier de soins. Après plus de 11 heures de négociations au ministère de la Fonction publique, entre grévistes et représentants du gouvernement, en présence des conciliateurs, un accord a été trouvé.

Issouf Maïga, secrétaire général adjoint du Syndicat national de la santé, de l’action solidaire et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) explique : « Sur neuf points, nous avons obtenu huit points d’accord et un point d’accord partiel. Nous avons demandé une augmentation de la prime de fonction spéciale, nous avons reçu 100% de l’existant. Nous avons d’abord reçu une application sur l’étendue du territoire de la prime de garde, par rapport au taux de 2007. Ensuite, sur la prime de monture, nous avons eu satisfaction. Concernant l’intégration des contractuels, le principe est déjà acquis. »

Assis dans des véhicules aux vitres fumées, les cinq ministres maliens qui représentent le gouvernement quittent plutôt rapidement les lieux à la fin des travaux. Leurs collaborateurs restés sur place confirment les résultats obtenus.

C’est donc la fin d’une grève qui aura été la plus longue des trente dernières années dans le secteur de la santé au Mali. Durant la grève, certains patients, n’ayant pas les moyens de se faire soigner dans les cabinets médicaux privés se sont tournés vers la médecine traditionnelle.

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )