dimanche, 4/12/2016 | 9:22 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Société / Madagascar: une solution inédite dans le domaine du recouvrement des impôts fonciers
maxresdefault

Madagascar: une solution inédite dans le domaine du recouvrement des impôts fonciers

Un vent nouveau est en passe d’être insufflé en matière de collecte d’impôts locaux. L’objectif étant d’améliorer de façon substantielle les recettes des collectivités locales à travers un partenariat innovant. Nosy Be a été choisi comme zone pilote pour le lancement de cette approche nouvelle et une convention sera prochainement signée entre la Commune Urbaine de l’île de Nosy Be et la Paositra Malagasy (Paoma : Poste Malgache).

Principal avantage pour la commune : elle sera soutenue dans la résolution des difficultés récurrentes liées à l’édition et l’émission des rôles correspondant aux impôts fonciers.

La Paoma va débloquer dans ce cadre des matériels adéquats dont un véhicule et 10 motos pour le recensement, la distribution des rôles et la relance des contribuables défaillants. Rappelons que la dernière émission des rôles pour recouvrer les Impôts fonciers sur les Terrains (IFT) et les Impôts Fonciers sur la Propriété Bâtie (IFPB) remonte à 2012, alors que la Commune de Nosy Be a plus que jamais besoin d’argent pour financer le programme de relance du tourisme.

Ce partenariat peut également s’étendre avec les agents de la Direction Générale des Impôts sur place, car depuis l’adoption du statut particulier de la ville de Nosy Be, les Impôts synthétiques alimenteront à 100% le budget de la Mairie.

Ce projet quasi révolutionnaire à Madagascar qui démarrera sur l’île aux parfums, pourrait être développé dans toutes les communes du pays. Une solution inédite dans le domaine du recouvrement des impôts fonciers qui prend en compte les faiblesses structurelles des communes et les problématiques du désenclavement. La Paoma a de son côté une opportunité de démontrer qu’au-delà de son rôle de distributeur de courriers et de colis, elle peut apporter davantage au développement du pays en donnant une dimension nouvelle à son devoir de service publique.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )