dimanche, 4/12/2016 | 9:22 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / AI BUSINESS / LES CLEFS DU BUSINESS / LES CLEFS DU BUSINESS : en Tunisie, les start-up fans du crowdfunding et du crowdsourcing
crowdfunding1

LES CLEFS DU BUSINESS : en Tunisie, les start-up fans du crowdfunding et du crowdsourcing

Depuis quelques années, le mouvement des start ups ne cesse de prendre de l’ampleur. Désormais on compte déjà plus d’une centaine de start ups en Tunisie. Parmi ces start up qui ont réussi à se créer une place dans le monde de l’entreprenariat, chose qui peut s’avérer des fois difficile, on peut citer “Cogite” l’espace de coworking, “Jwebi” la start up de crowdshipping, ou encore “Lamudi” le portail immobilier.

Simplement, pour certaines start ups le démarrage n’a pas été évident. Surtout lorsqu’il s’agit d’argent, ou bien d’effectuer des tâches qu’on ne maîtrise pas forcément, il est difficile de trouver les moyens nécessaires pour se lancer. Mais à chaque problème, il y existe une solution !

Deux solutions de financement s’offrent aux startuppeurs : le crowdfuning et le crowdsourcing. Deux méthodes peu connues en Tunisie, mais qui se fraient un chemin peu à peu au sein de la communauté.

Le crowdfunding, ou le financement participatif, est une expression qui décrit tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet. C’est un mode de financement qui se fait sans l’aide des acteurs traditionnels du financement.

Quant au crowdsourcing, ou encore production participative, c’est l’utilisation de la créativité, de l’intelligence et du savoir-faire d’un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur.

Ce qui a contribué à l’émergence des plates-formes de financement participatif, ainsi que celles de la production participative, se sont les réseaux sociaux ainsi que l’abolition des barrières grâce à internet.

En Tunisie, ces outils ont vu le jour grâce à des sites spécialisés, conçus rien que pour aider les startuppeurs à démarrer et à réaliser leurs rêves. Dont on peut citer la première plate-forme tunisienne de crowdfunding, CoFundy. CoFundy établit des partenariats avec des acteurs reconnus de l’accompagnement de projets afin d’assurer une qualité dans les projets financés par sa plate-forme. Ces partenaires permettent de maintenir un lien de proximité avec les porteurs de projets et les territoires.

Le Lab’ESS, est notamment un partenaire qui accompagne, par son incubateur d’entreprises sociales IMPACT, des projets qui auront la possibilité d’être financés via www.cofundy.com.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )