dimanche, 4/12/2016 | 1:14 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / AI BUSINESS / LES CLEFS DU BUSINESS / LES CLEFS DU BUSINESS : envoi de colis low-cost, le crowdshipping débarque!
CCM _jwebi

LES CLEFS DU BUSINESS : envoi de colis low-cost, le crowdshipping débarque!

Depuis son lancement en 2015, des milliers de personnes ont utilisé Jwebi en Afrique et dans plus de 50 pays à travers le monde. La startup Jwebi a pris le parti de profiter de l’essor fulgurant de l’économie collaborative. Elle propose un service consistant à faire appel aux millions de voyageurs qui se déplacent chaque jour dans le monde, pour acheminer des colis et des courriers, rapidement et à moindre coût : le crowdshipping.

Un colis urgent à adresser au plus vite à sa famille ? des papiers administratifs à envoyer dans son pays d’origine ?Envie de se maquiller au véritable henné de Gabes ? De se procurer du beurre de karité directement du Sénégal ou de la confiture de Bissap ?Jwebi est la solution. Jwebi (prononcer Jouébi) est donc une plateforme qui met en relation des voyageurs qui ont de la place dans leur valise avec des particuliers qui souhaitent envoyer un courrier ou un colis à l’étranger, mais également se procurer un produit introuvable chez eux, tout en profitant de tarif très avantageux.

« Envoyer, par exemple, un petit colis de moins de 3kg vers le Cameroun peut coûter jusqu’à 180€ pour un délai de trois semaines. Ce qui, en plus d’être très cher, est loin d’être optimal lorsque le besoin est urgent. Ceci pousse plusieurs millions d’expatriés à travers le monde à trouver des solutions alternatives aux systèmes postaux traditionnels, et c’est ce qui nous a inspiré. Avec Jwebi, les utilisateurs peuvent trouver des voyageurs qui les dépannent rapidement à partir de 8€. » précise Asma Ben Jemaa, co-fondatrice de la société

Cette pratique, déjà existante de façon informelle, Jwebi a décidé de la structurer. Car, quand on sait que plus de 70% des immigrés africains déclarent envoyer leurs colis urgents via des particuliers, on comprend que le besoin est bien réel.

En effet, les millions de membres de la diaspora africaine connaissent ce problème, et doivent trouver seuls des alternatives. Leurs solutions ? Demander à des amis de transporter leur colis, poster des messages sur les réseaux sociaux ou encore se déplacer directement à l’aéroport, ce qui devient vite une perte de temps et une cause de stress. Les membres des différentes communautés organisent également des systèmes d’entraides. Il existe par exemple les « GP » (« gratuité partielle »), ces femmes sénégalaises qui profitent de leurs nombreux allers-retours entre Dakar et Paris pour remplir leurs valises de colis et courriers. Ces solutions sont pratiques, mais elles ne règlent pas le problème à grande échelle. C’est pour cette raison que Jwebi a décidé de capitaliser sur la totalité des voyageurs qui se déplacent chaque jour, afin d’aider le plus grand monde.

Car concrètement, quand un voyageur va au Cameroun, à Madagascar ou même à quelques heures de route de chez lui, il lui reste généralement un petit espace dans sa valise ou son coffre pour y glisser un courrier ou un petit colis. Le crowdshipping est donc l’occasion pour lui de rentabiliser son voyage, et pour l’expéditeur d’avoir la garantie que son colis arrivera rapidement, à un prix défiant toute concurrence.

Autre avantage de Jwebi, ce service à un impact positif sur l’environnement. En limitant le nombre de déplacement et en supprimant les emballages en carton, Jwebi participe à la réduction des émissions de CO2 et de la déforestation. Un bénéfice pour tout le monde !

Une nouvelle façon d’envoyer et de recevoir des objets

La plateforme associe site web et bientôt, une application mobile. Une fois inscrit sur le site, deux solutions s’offrent à l’utilisateur. S’il voyage, il peut enregistrer son trajet sur la plateforme pour rentabiliser son déplacement. Et s’il souhaite envoyer ou récupérer un colis/courrier à l’étranger, il a le choix entre contacter un voyageur ou publier une annonce.

Une fois en relation, expéditeur et voyageur s’accordent sur la nature de l’échange via la messagerie instantanée Jwebi. Ils définissent ensemble les points de départ et d’arrivée du produit, les diverses modalités concernant la transaction et la commission accordée. Un formulaire enregistre l’accord et bientôt, un service de géolocalisation permettra de suivre le transport.

La sécurisation de la plateforme est renforcée par la vérification des profils des utilisateurs (email, téléphone, comptes sur les réseaux sociaux, etc.), lesquels doivent également laisser des commentaires et noter les autres Jwebers. C’est donc une communauté de confiance qui s’est peu à peu créée sur la plateforme.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )