dimanche, 11/12/2016 | 1:10 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Sports / Le Tchad forcé de renoncer à la CAN 2017
maxresdefault (9)

Le Tchad forcé de renoncer à la CAN 2017

Faute de moyens financiers, le Tchad est forcé de jeter l’éponge en vue de la CAN 2017 qui doit se dérouler au Gabon. La CAF a sévèrement réagi à cette annonce en sanctionnant le pays à une amende et en privant le Tchad d’une participation à la compétition.

La sélection nationale du Tchad, qui devait rendre visite, lundi, à la Tanzanie, pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017, s’est retirée de la compétition en raison d’une «indisponibilité financière», a annoncé la Fédération nationale du pays (FTFA).

Dans un courrier adressé dimanche à la Confédération africaine de football (CAF), la FTFA souligne que son équipe nationale «ne peut effectuer un déplacement à Dar es salam au compte du match prévu le 28 mars 2016».

«En effet, notre pays subit les effets de la conjoncture économique mondiale et, par ricochet, notre participation aux différentes compétitions prend un sérieux coup du fait de l’indisponibilité financière», indique le président de la FTFA dans la correspondance.

Avec trois revers subis en autant de matches, les Sao du Tchad, aux chances sérieusement compromises dans le groupe G, ont préféré jeter l’éponge à mi-parcours.

La CAF a réagi via son compte officiel sur Twitter en annonçant qu’une amende 20 mille dollars sera infligée au Tchad qui sera également privé de la prochaine édition de la CAN.

Avec ce retrait, tous les résultats des matches disputés face aux Tchadiens sont annulés. Ainsi, l’Egypte reste leader avec 4 points, devant le Nigeria (2 pts) et la Tanzanie ferme la marche avec une seule unité.

Dos au mur, les Nigérians seront éliminés s’ils perdent, demain mardi, face à aux Egyptiens à Borg el Arab.

Réduit à trois, le groupe G ne qualifie qu’une seule équipe en phase finale de la CAN 2017.

La rédaction avec apa

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )