Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / Le Qatar peut compter sur son allié turc

Le Qatar peut compter sur son allié turc

Les derniers militaires turcs ont rejoint leur base au Qatar, fruit d’une coopération militaire issue d’un accord bilatéral signé entre les deux pays en 2014. Un soutien que Doha apprécie à sa mesure dans un contexte marqué par son isolement dans la région du Golfe.

Par la rédaction

La Turquie réaffirme ainsi son soutien au Qatar. Pour rappel, l’Arabie saoudite, Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis ont rompu le 5 juin leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l’accusant de soutenir le terrorisme et de se rapprocher de l’Iran chiite, grand rival régional du royaume saoudien.

Depuis la crise dans le Golfe semble s’éterniser et s’aggraver. Doha accuse les Emirats arabes unis de l’avoir provoqué tandis que ses voisins excédés demande expressément au Qatar de rompre ses relations avec l’Iran.

Les quatre pays arabes demandent également de fermer la base militaire turque sur son territoire et de mettre fin à la diffusion de la chaîne de télévision Al Jazeera. Ce que Doha juge irréaliste…

Pour la Turquie pas question de changer ses positions, elle a confirmé l’arrivée d’une troupe de 28 artilleurs turques sur la base militaire de Doha comme prévu dans l’accord bilatéral avec Ankara signé en 2014.

Sa posture dans la région en font un parfait médiateur dans la crise. D’ailleurs, Recep Tayyip Erdogan doit effectuer les 23 et 24 juillet une tournée dans le Golfe qui le conduira notamment au Qatar et en Arabie saoudite. Ankara constitue à la fois un proche allié de ces deux pays.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )