dimanche, 4/12/2016 | 9:20 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Société / Le prochain Einstein sera-t-il africain ?
image_144_image

Le prochain Einstein sera-t-il africain ?

Une question que posera dans moins d’une semaine le premier forum mondial pour la science sur le sol africain. Un événement qui se déroule à Dakar, au Sénégal. Le Next Einstein Forum (NEF) lance ainsi un appel mondial au soutien de l’émergence de l’Afrique sur le plan scientifique et technologique.

Le Next Einstein Forum Global Gathering 2016,  premier forum mondial de science et de technologie africain, est organisé par le NEF, une plateforme qui rassemble des leaders de l’industrie, de la politique, de la science et de la technologie. La première édition de cet événement biennal vise à favoriser une conversation vibrante sur la transformation de l’Afrique et du monde en mettant l’accent de manière plus prononcée sur la science, la technologie et l’innovation. Le NEF est une initiative de l’African Institute for Mathematical Sciences (AIMS).

L’occasion de présenter  les innovations et les contributions des 15 membres du NEF : certains des plus brillants jeunes scientifiques africains qui sont en première ligne de la renaissance scientifique africaine. Même s’ils sont passés inaperçus, ces scientifiques travaillent pour résoudre les problèmes technologiques et de développement les plus urgents du continent, du big data à la cybersécurité en passant par l’hypertension, les maladies cardiaques, l’immunologie et la santé publique. En outre, pour la première fois de l’histoire, les 54 pays africains se rassembleront pour parler de science et de technologie, chacun représenté par un-e ambassadeur/drice NEF qui travaillera pour maximiser la visibilité de la science et de la technologie dans son pays.

« Une bonne idée peut venir de partout dans monde et il n’y a aucun doute que des idées novatrices permettant de résoudre des défis mondiaux en matière de santé viendront d’Afrique, » a déclaré Seema Kumar, vice-présidente des politiques d’innovation, de santé mondiale et scientifique de Johnson & Johnson et membre du comité de pilotage international du NEF. Le talent scientifique en Afrique est extraordinaire et c’est de là que pourrait venir les prochains Einstein, Pasteur ou Madame Curie. Le monde a besoin des meilleures compétences scientifiques de tous les pays pour résoudre les problèmes médicaux de notre ère, le VIH, la tuberculose et d’autres maladies infectieuses comme les virus Ebola ou Zika, et les maladies non-contagieuses comme l’hypertension et le diabète. »

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/sR8TClNe9Ts » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Le programme de la plateforme se concentre sur la science et la technologie appliquées et de base et  offre une compétition d’idées novatrices ainsi qu’une compétition de projets, une commission présidentielle avec S. E. Macky Sall, président du Sénégal et S. E. Paul Kagame président du Rwanda, et d’autres sessions passionnantes comme des rencontres avec des scientifiques et inventeurs aux idées révolutionnaires.

Tous les amateurs de science, d’innovation et de technologie comme moteurs de la croissance en Afrique peuvent rejoindre le NEF en s’engageant sur www.IamEinstein.org.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )