Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / L’aéroportuaire compte peser dans le décollage économique du Togo

L’aéroportuaire compte peser dans le décollage économique du Togo

La Société Aéroportuaire de Lomé-Tokoin (SALT) fête ses 30 ans d’existence en cette année 2017. Cette société a pour mission d’assurer l’entretien, le renouvellement et le développement des ouvrages, terrains, bâtiments, installations, matériels et services nécessaires au fonctionnement de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadèma (la principale porte d’entrée aérienne du Togo).

 

Par Emmanuel-Gaël Gade & Dodo Abalo

 

Le directeur général de la SALT, Kanka-Malik Natchaba, a détaillé, à la faveur de ses 30 ans, la place cardinale que joue et que compte jouer cette infrastructure dans les projets de développement du Togo. «C’est une fierté d’appartenir à une société qui offre ses services à 700.000 passagers et à de nombreuses compagnies aériennes internationales. Avec l’inauguration de la nouvelle aérogare l’année dernière, la plateforme vise les 2 millions de passagers d’ici quelques années» ambitionne, Kanka-Malik Natchaba. Avec un chiffre d’affaires avoisinant les 4 milliards de francs CFA, la SALT a enregistré un trafic de passagers de près de sept cents mille personnes en 2016. Elle vise deux millions de passagers dans un très proche avenir.

Célébrer les 3 décennies d’une infrastructure

Une série d’évènements parmi lesquels des JPO (Journées portes ouvertes) permettront au grand public, notamment ceux qui n’ont jamais pris l’avion, de comprendre comment fonctionne et se gère un grand aéroport. Pour l’essentiel, une «grande Conférence» est annoncée à l’Agora Senghor de Lomé sur le bilan et les missions de la SALT, des visites guidées d’écoliers méritants, des actions sociales, des opérations de salubrité publique, un match de football.

L’avenir de la société qu’il dirige, Kanka-Malik Natchaba, estime qu’il passera par la recherche d’une performance accrue et il entend se donner les moyens pour atteindre cet objectif. «La SALT investira dans la formation, les hommes, les infrastructures avec pour objectif d’accroître la qualité de ses prestations et services», a-t-il promis. La création de la compagnie régionale «Asky» il y a 7 ans a été incontestablement un accélérateur de développement de la SALT de l’avis de plusieurs spécialistes des questions aéroportuaires. En outre, Ethiopian Airlines utilise le hub de Lomé pour ses liaisons internationales vers le Brésil et les Etats-Unis (plateforme de Newark).

La SALT a été créée par un décret présidentiel le 20 mai 1986. Elle a démarré ses activités le 1er janvier 1987. Elle compte parmi ses actionnaires, l’Etat togolais, la compagnie d’assurance «GTA C2A Vie» et la Chambre de Commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )