You are here:  / À LA UNE / Economie / Kenya : inauguration de la ligne ferrovière Nairobi-Mombasa

Kenya : inauguration de la ligne ferrovière Nairobi-Mombasa

Il s’agit plus grand projet d’infrastructure au Kenya depuis son indépendance en 1963: une ligne ferroviaire reliant la capitale Nairobi à Mombasa, sur l’océan Indien, et devant asseoir la position du Kenya comme porte d’entrée de l’Afrique de l’Est.

L’inauguration s’est déroulée en grande pompe en présence du président Kenyatta qui a embarqué dans un train du Standard Gauge Railway (SGR) d’une capacité de 1.260 passagers pour rejoindre la capitale Nairobi, accompagné notamment de divers responsables kényans et chinois, ainsi que de 47 enfants issus des 47 comtés du pays.

C’est la Chine qui a financé et construit les 472 kilomètres de rail afin de remplacer le « Lunatic Express », la ligne construite par le colon britannique.

Un projet de 2,8 milliards d’euros dans la perspective de relier par le rail l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Soudan du Sud et l’Ethiopie.

Le nouveau SGR, mu par des locomotives rouges et blanches au diesel, offre désormais une alternative compétitive au pénible voyage sur une des routes les plus dangereuses du pays. Le trajet par la route prend généralement deux jours aux camions, alors que le nouveau trajet en train durera cinq heures pour le transport de passagers, et huit pour les marchandises.

un aller simple entre Nairobi et Mombasa devrait coûter 6 euros si les gestionnaires s’en tiennent à la demande du président Kenyan.

Reste que sur la ligne, des vols et sabotages ont été constatés, mettant en péril les passagers. Quatre suspects ont été arrêtés. Condamnant ses actes, Uhuru Kenyatta a qualifié cet acte de sabotage économique et menacé ses auteurs de peine de mort.

Par ailleurs, le prochain tronçon du SGR, qui doit relier Nairobi à Naivasha, dans la vallée du Rift, a fait bondir les défenseurs de l’environnement: un pont doit être construit à travers l’emblématique parc national de Nairobi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )