Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / International / Guerre d’Algérie: le tortionnaire Paul Aussaresses est mort.

Guerre d’Algérie: le tortionnaire Paul Aussaresses est mort.

C’est une personnalité très controversée qui a disparu aujourd’hui. Paul Aussaresses, général français était un des plus grands tortionnaires de l’Histoire de la guerre d’Algérie. Après avoir longtemps nié les exactions commises sur les combattants du FLN, il a finalement, il y a une dizaine d’années, admis avoir participé à l’exécution d’un des plus célèbres d’entre eux, Larbi Ben M’hidi. Après avoir capturé durant la très célèbre bataille d’Alger celui qui souhaitait l’indépendance pour son pays, Aussaresses ne s’est pas arrêté là.

Durant sa présence sur le territoire algérien, il a tout fait pour que le pays ne devienne pas indépendant. La liste des exactions est longue. Et il n’est pas le seul à y avoir participé. Lorsqu’il a livré ses mémoires au début des années 2000, Aussaresses a donné un éclaircissement supplémentaire sur les scènes d’horreur qui se sont jouées avant 1962. Celui qui était résistant durant la Seconde Guerre mondiale, décoré de la légion d’honneur pour ses faits d’armes contre l’armée allemande, a livré des confessions très détaillées. Ses propos lui ont valu un retrait de sa décoration mais également un procès pour apologie de crime de guerre.

La disparition de Maurice Audin, militant français pour l’indépendance de l’Algérie est également à mettre sur la longue liste des crimes de guerre du général. En 2001 Aussaresses a avoué avoir ordonné son interrogatoire, juste avant la disparition de celui dont le corps ne sera jamais retrouvé.

Avec sa mort aujourd’hui c’est une page de l’Histoire sombre de l’Algérie française et de la colonisation qui se tourne. Jusqu’à la fin le général aura refusé de s’excuser tout en justifiant l’emploi de la torture.

Lotfi Lounes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )