Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / Le fil éco / Grippe aviaire : déjà une perte de 3 milliards de F CFA pour le Burkina Faso

Grippe aviaire : déjà une perte de 3 milliards de F CFA pour le Burkina Faso

Le Burkina Faso a déjà enregistré une perte d’environ trois milliards de francs CFA à cause de l’épidémie de grippe aviaire présente dans le pays depuis février, a annoncé le ministre des Ressources animales, Jean Paul Rouamba au cours d’un point de presse, mardi à Ouagadougou.

Face aux journalistes, le ministre Jean Paul Rouamba a rappelé que la grippe aviaire sévit au Burkina depuis quelques semaines avant d’ajouter qu’à la date d’aujourd’hui, 19 foyers ont été recensés sur toute l’étendue du territoire nationale.

A propos des conséquences de cette épidémie, le ministre a indiqué qu’elles sont énormes et concernent à la fois les acteurs (éleveurs de volailles, commerçants…) et le gouvernement.

A entendre M. Rouamba, plus de trois milliards franc CFA rentrent dans le cadre des pertes directes. En terme de pertes indirectes, il a évoqué la fermeture des frontières avec des pays voisins, en ce qui concerne l’exportation des volailles et toutes les répercutions que cela entraine.

Jean Paul Rouamba a invité les producteurs, les commerçants et les consommateurs à respecter les consignes prescrites par les services de vétérinaires.

« Au niveau de l’abattage, il est conseillé de porter des gants, des masques et de bien se laver les mains après abattage. Aussi, dans nos ménages, il faut prendre le soin de bien cuire la viande », a-t-il conseillé.

A la question de savoir quelle est la provenance de cette maladie de volailles, le ministre a répondu que deux hypothèses peuvent être émises.

La première, selon lui, est que l’épizootie pourrait venir d’un pays voisin, notamment le Ghana, où des volailles seraient importées par des commerçants burkinabè. La seconde hypothèse avancée par le ministre concerne des oiseaux sauvages.

« Des oiseaux sauvages qui voyagent de pays en pays, pourraient avoir apporté cette maladie sur notre territoire », a-t-il déclaré.

APA

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )