dimanche, 11/12/2016 | 1:17 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / Gabon-présidentielle : Ouattara limoge Mamadi Diané
mam

Gabon-présidentielle : Ouattara limoge Mamadi Diané

En Côte d’Ivoire, la présidence a annoncé avoir limogé Mamadi Diané après les accusations de complot avec Jean Ping des autorités gabonaises. L’ex-conseiller du président Alassane Ouattara est accusé de tentative de corruption des agents de la commission électorale gabonaise avec la complicité de Jean Ping.

Suite aux informations relatives à l’ingérence de M. Mamadi Diané dans le processus électoral de la République soeur du Gabon, il est mis fin à ses fonctions de Conseiller spécial à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, à compter de ce jour, selon un communiqué de la présidence ivoirienne.

La Présidence de la République condamne cet acte d’ingérence et rassure les autorités et le peuple gabonais qu’elle tient au strict respect de la souveraineté de la République gabonaise. La Présidence de la République de Côte d’Ivoire réaffirme sa ferme volonté de tout mettre en oeuvre pour continuer à préserver les liens d’amitié et de fraternité qui ont toujours existé entre les deux pays, poursuit le texte.

Le président Ouattara est considéré comme proche de la famille Bongo qui l’a soutenu alors qu’il était opposant à l’ancien président Laurent Gbagbo puis lors de la crise ivoirienne (2010-2011) qui avait vu ce dernier refuser d’admettre sa défaite à l’élection présidentielle.

Peu avant ce limogeage, le porte-parole d’Ali Bongo, Alain-Claude Bilie By Nze a déclaré que les autorités gabonaises étaient en possession d’une « preuve tangible et irréfutable » que M. Mamadi Diané a complot avec Jean Ping pour soudoyer des membres de la CENAP pour les forcer à démissionner, trois membres exactement.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )