Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / Gabon: nouveau report des législatives au plus tard à avril 2018

Gabon: nouveau report des législatives au plus tard à avril 2018

Au Gabon, les élections législatives, qui devaient se tenir avant le 29 juillet 2017 après un premier report, ont été de nouveau repoussées, « au plus tard’ à avril 2018 », selon la Cour constitutionnelle selon un communiqué transmis à l’AFP.

Par la rédaction

Selon la décision de l’instance, « Les élections des députés de l’Assemblée nationale doivent être organisées au plus tard au mois d’avril 2018 ». La décision aurait été prise il y a une semaine. Un nouveau report en raison du temps nécessaire pour faire aboutir les réformes électorales issues du dialogue politique que le rival du président Ali Bongo a rejeté.

La demande de report a été formulée par le Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet qui avait saisi la Cour Constitutionnelle pour lui demander un report de 24 mois des élections législatives estimant que que l’application des réformes nécessaires prendrait 18 à 24 mois. La Cour a statué que ce dernier point n’était pas applicable « en cas d’espèce », les élections législatives ayant été une première fois repoussées en décembre 2016 pour « cas de force majeure ».

Les députés de la 12e législature gabonaise, en place depuis février 2012 et élus pour cinq ans, resteront, selon la décision de la Cour constitutionnelle, en fonction jusqu’à l’élection.

La dernière élection présidentielle a donné lieu à une grave et violente crise post-électorale provoquant la mort de plusieurs personnes. Les deux camps en lice s’accusent mutuellement de tricherie et de graves violences. La réélection de M. Bongo a été confirmée le 23 septembre par la Cour constitutionnelle qui avait rejeté le recours de son rival Jean Ping, qui se proclame « président élu ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )