dimanche, 4/12/2016 | 1:12 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / Gabon : dernier mandat d’Ali Bongo s’il est réélu?
Convention-Ali-Bongo-1200x800_c

Gabon : dernier mandat d’Ali Bongo s’il est réélu?

Ce mardi, Le porte-parole du président-candidat Ali Bongo, Alain-Claude Bilie-By-Nze a rassemblé la presse à Franceville au Gabon. L’occasion d’évoquer le déroulement de la campagne, d’évoquer avec lui l’avenir du président-candidat à l’issue de son second septennat en cas de réélection et l’absence de son directeur de cabinet Maixent Accrombessi relayée récemment par l’Express.

Le président sortant Ali Bongo ne s’est pas encore rendu à Franceville, une ville stratégique située dans la province du Haut-Ogooué. Il y sera vendredi, dernière journée de campagne musclée en perspective puisque Libreville et Port-Gentil sont au programme pour clôturer sa quinzaine électorale.

Franceville, Libreville et Port-Gentil, c’est là que se joue l’élection présidentielle. Mardi, Ali Bongo a préféré rendre visite aux jeunes entrepreneurs à l’intérieur de la province du Haut-Ogooué, a expliqué M. Bilie-By-Nze, son porte-parole. Ce dernier a souligné que le Haut- Ogooué, une région très disputée par les candidats, constitue un fief pour le PDG, le parti au pouvoir, et n’est pas en voie de basculer, a-t-il précisé.

Lors de ce point presse, interrogé par Afriqueinside.com sur les intentions d’Ali Bongo en cas de réélection à l’issue d’un nouveau mandat, M. Bilie-By-Nze assure que la réponse est sans équivoque:

« Vous savez que Ali Bongo a dit que si il était réélu, il va convoquer une grande rencontre de l’ensemble de la classe politique, de l’ensemble de la société gabonaise pour déterminer les institution du pays, et ces institutions vont devoir déterminer la question des mandats, leur durée, leur renouvellement, etc. Pour ce qui le concerne, il a répondu : il y a une vie après la présidence que ce soit maintenant ou après. Il y a une vie après la présidence. »

Par ailleurs à la question sur l’absence présumée du directeur de cabinet du président Ali Bongo et de ses conséquences sur la campagne présidentielle relayées par l’Express, M. Bilie-By-Nze a fait une mise au point:

« cette campagne se déroule, le candidat s’appelle Ali Bongo pas Maixent Accrombessi. Vous savez l’Express fait le jeu de l’opposition, nous sommes habitués avec ces papiers qui sont fomentés par les officines de communication car l’opposition fait campagne sur deux thématiques : Accrombessi thématique numéro un, acte de naissance d’Ali Bongo thématique numéro deux, l’acte de naissance n’ayant pas prospéré, on tente de ramener Accrombessi dans la campagne. »

Dans quatre jours, le scrutin du 27 août déterminera le vainqueur de l’élection au Gabon. Les autorités promettent des élections libres et transparentes, rappelant que 1.000 observateurs de l’UE, l’UA notamment sont déployés dans le pays.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )