You are here:  / À LA UNE / Sports / Francophonie: 36ème grand-messe de la CONFEJES à Cotonou pour remodeler son action

Francophonie: 36ème grand-messe de la CONFEJES à Cotonou pour remodeler son action

Le Bénin accueille du 17 au 21 avril 2017 la 36ème Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des pays ayant le français en partage. Et dans ce cadre, le ministre béninois en charge des Sports, Oswald HOMEKY, à quelques jours des assises de Cotonou, a tenu à faire le point des préparatifs et à annoncer officiellement l’effectivité de la tenue de cette conférence ministérielle. 

 

Par Romuald HOUNHOUI

 

Aux dires du patron béninois des Sports, tout est fin prêt pour le démarrage effectif de cette 36ème Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie. Sur les 43 pays membres de cette organisation, une trentaine a déjà confirmé sa participation effective aux travaux de Cotonou.

La Confejes est répartie sur les cinq continents et a son siège à Dakar au Sénégal. Elle se réunit une fois tous les deux ans et constitue le lieu de référence et d’avis en matière d’appui multilatéral aux politiques destinées aux jeunes francophones. Ceci, conformément à son objectif fondamental, celui de promouvoir la coopération multilatérale dans les domaines de la jeunesse, du sport et des loisirs au sein de l’espace francophone. A ce titre, elle apporte aux Etats et Gouvernements membres, appui, soutien et conseil dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques de promotion de la jeunesse et de développement du sport dans ses différentes dimensions.

Enjeux de la 36ème session ministérielle de Cotonou

La session ministérielle qui débute ce 17 avril 2017 est porteuse d’importants enjeux. En effet, outre les points classiques d’adoption des rapports annuels, des budgets et des programmations en perspective, la 12ème réunion du Bureau a prévu pour la 36ème conférence ministérielle une autre série de tâches. Entre autres, la revue à mi-parcours d’une révision programmatique des orientations 2015-2018, définies par la 35ème session ministérielle; l’internalisation des orientations définies par le 16ème Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernements de la Francophonie; la hausse des cotisations des Etats et gouvernements du Sud.

Les travaux de Cotonou auront aussi pour mérite de procéder à la désignation du nouveau Secrétaire Général de la CONFEJES pour un mandat de quatre ans à partir du 1er septembre 2017. Il en sera de même pour la nomination des directeurs et directeurs adjoints de la jeunesse et des sports et de la directrice administrative et financière pour des mandats de 3 ans et le reprofilage du poste de conseiller technique de cette organisation.

 

Que retenir de la 35ème session de la Confejes?

C’est la capitale de la République Démocratique du Congo, Kinshasa, qui avait abrité les travaux de la 35ème session ministérielle de la Confejes. C’était du 08 au 14 mars 2015. Elle a été marquée par le retour remarquable de la Guinée. Il avait été question d’emplois des jeunes, de projets intégrateurs et de développement de sports de toutes les disciplines pour permettre à la jeunesse africaine, en mal de repères, de sortir des questionnements liés à son quotidien et à son avenir. A la réunion des experts, le site internet de la Confejes avait été en outre présenté en avant-première aux ministres présents.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )