Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Finance islamique : un nouveau produit d’épargne « halal »

Finance islamique : un nouveau produit d’épargne « halal »

CGF Bourse (société de gestion et d’intermédiation financière) lance, à partir du 12 avril 2017, à Dakar, le 1er Fonds Commun de Placement (FCP) islamique de l’espace UEMOA, dénommé FCP AL Baraka. Il s’agit d’une innovation majeure dans la finance islamique qui répond aux attentes des investisseurs et des épargnants qui souhaitaient investir en Bourse.

Par Hamidou Baldé
 
Ce nouveau produit d’épargne « halal » dénommé FCP AL Baraka s’adresse aux investisseurs et aux épargnants mais qui hésitaient à le faire du fait de leur conviction religieuse, car n’étant pas sûr du caractère « halal » des titres proposés. De plus, ils n’étaient pas convaincus d’avoir les compétences nécessaires pour gérer un portefeuille de titres boursiers. En Afrique sahélienne, on a toujours pensé que les populations musulmanes s’adapteraient aux dispositions de la finance occidentale classique. Or ce n’est que partiellement vrai. Beaucoup de gens sont prêts à renoncer à placer leur épargne s’ils ne disposent pas de placements dont ils sont sûrs qu’ils sont « halal ». Au Sénégal, par exemple, les musulmans représentent plus de 90% de la population alors que les placements « halal » possibles ne représentent que 1 à 2% de l’activité financière et bancaire. Le Mali, le Niger et d’autres pays de l’UEMOA sont dans le même cas or, Il n’y a pas de raison que ce public ne puisse pas faire des plus-values sur son épargne comme les autres.

Respect du principe de la charia

L’objectif principal du FCP AL Baraka est donc de permettre aux investisseurs désirant effectuer des placements dans des produits financiers qui respectent les principes de la Charia d’investir en Bourse. Le FCP AL Baraka est également ouvert aux investisseurs institutionnels et aux trésoriers d’entreprises du Sénégal, des autres pays de l’UEMOA et de la diaspora. Il est accessible aux épargnants de toute confession. Le FCP AL Baraka est agréé par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (Crepmf), l’autorité de régulation du marché financier de l’UEMOA, sous le visa N° FCP/2016-06.

(crédit image : @cgfbourse.com)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )