Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / L'INFO EN BREF / Faso : le parti au pouvoir sanctionne 129 de ses militants

Faso : le parti au pouvoir sanctionne 129 de ses militants

Le Bureau Politique National (BPN) du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP, au pouvoir au Burina Faso), a sanctionné 129 de ses militants pour des motifs divers lors sa deuxième session ordinaire de l’année, a annoncé dimanche le parti dans un communiqué.
« La commission de contrôle issue du Bureau Exécutif National a proposé des sanctions allant de l’avertissement à l’exclusion du parti ; de manière générale la commission a auditionné plus de 300 personnes à travers toutes les régions du pays et a proposé des sanctions allant de l’avertissement à l’exclusion. En outre, 129 sanctions ont été prononcées par le Bureau Politique National », affirme le communiqué du parti au pouvoir.
Selon le texte, les accusés ont posé des actes visant à fragiliser la cohésion et la discipline au sein du parti au cours des consultations électorales.
Parmi ces manquements figurent, entre autres, l’assignation en justice de certains camarades par d’autres camarades du parti, la séquestration des listes de candidatures, l’inscription des camarades du parti sur des listes d’autres partis politiques, le vol de certains matériels d’appui par les camarades du parti et les cas de violences avérées.
Concernant les autres cas d’indiscipline, ils pourraient faire l’objet de traitement par les structures provinciales chargées du contrôle et de la médiation conformément aux dispositions statutaires, informent les dirigeants du parti.
Au cours de cette session, le président par intérim du parti, Salifou Diallo a rappelé aux militants que ces sanctions visent à éduquer les militants au respect des textes et des règlements qui caractérisent le MPP, parti social-démocrate.
Le président par intérim Salifou Diallo a insisté sur la nécessité d’arrêter un programme de formation à l’attention des militantes et militants du parti sur toute l’étendue du territoire pour mieux outiller les camarades au respect des textes, gage de discipline et de cohésion.
Les militants qui ont été exclus du parti sont des militants du MPP ayant posé des actes anti- parti caractérisés et qui ont été auditionnés.

Xinhua

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )