Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / En bref : Mali, un nouveau PM, en Egypte 21 morts dans un attentat cotre les Coptes

En bref : Mali, un nouveau PM, en Egypte 21 morts dans un attentat cotre les Coptes

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a nommé chef du gouvernement son actuel ministre de la Défense, Abdoulaye Idrissa Maïga, en remplacement de Modibo Keïta, en poste depuis janvier 2015, selon un décret du chef de l’Etat publié samedi soir.
Âgé de 59 ans, le nouveau Premier ministre est vice-président du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM), et originaire de Gao, principale ville du nord du pays. Ingénieur de formation, il fut directeur de campagne de M. Keïta lors de l’élection présidentielle de 2013.

Egypte: 21 morts dans l’attentat contre une église copte

Au moins 21 personnes ont été tuées et 59 blessées dimanche dans un attentat à la bombe contre une église copte de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

L’explosion a eu lieu durant la messe, dans l’église Mar Girgis de Tanta, selon un responsable du ministère de l’Intérieur, et le bilan des victimes s’élève « à 21 morts et 59 blessés », selon un communiqué du ministère de la Santé. Le bilan précédent faisait état de 15 morts.

Burundi: accrochage meurtrier entre rebelles et armée près de Bujumbura

Nairobi – Un accrochage de plusieurs heures a opposé vendredi soir un groupe rebelle à l’armée burundaise, à environ 15 km au nord de la capitale Bujumbura, et s’est poursuivi samedi matin, les deux camps faisant état de bilans contradictoires.
D’après le porte-parole de la police burundaise Pierre Nkurikiye, au moins quatre « bandits armés » – la terminologie officielle pour désigner des rebelles – ont péri samedi matin dans ces affrontements. De son côté, le président en exil de cette aile dissidente des Forces nationales de libération (FNL), Isidore Nibizi, a affirmé que sept soldats burundais et un rebelle avaient été tués.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )