Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / En bref : Législatives en Gambie, 300 morts en Colombie et un nouveau PM en RDC?

En bref : Législatives en Gambie, 300 morts en Colombie et un nouveau PM en RDC?

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Les Gambiens sont appelés aux urnes jeudi pour choisir leurs députés, premières élections depuis le départ de l’autocrate Yahya Jammeh, suscitant l’espoir d’un réel équilibre des pouvoirs après 22 ans de toute-puissance de l’exécutif. En Gambie, pays anglophone enclavé dans le territoire sénégalais, hormis sa façade atlantique, le Parlement monocaméral compte 58 députés: 53 élus et cinq nommés par le président pour un mandat de cinq ans. Les opérations de vote sont prévues de 08H00 à 17H00 (locales et GMT). Les premiers résultats sont attendus vendredi, selon la Commission électorale (IEC).
Un peu plus de 886.000 électeurs, sur près de 2 millions d’habitants, doivent choisir leurs députés parmi 238 candidats, issus de neuf partis politiques ou de listes indépendantes, selon l’IEC.

RD Congo: Kabila nomme un Premier ministre dans 48 h

Le président Joseph Kabila a annoncé mercredi la nomination dans les 48 heures d’un nouveau Premier ministre pour diriger la transition en République démocratique du Congo, une décision qui, en l’absence de consensus, risque de plonger le pays dans une zone de turbulence.Le 31 décembre dernier, la majorité et l’opposition ont signé, sous l’égide de l’épiscopat congolais, un accord de cogestion du pays après l’expiration du mandat de M. Kabila, le 20 décembre 2016 dans un climat de violence.
Cet accord prévoit le maintien de M. Kabila à la tête du pays jusqu’à l’entrée en fonction d’un successeur élu lors d’une présidentielle prévue avant fin 2017 et la désignation d’un Premier ministre par le Rassemblement.

Coulée de boue en Colombie: plus de 300 morts (officiel)

Le bilan des victimes de la coulée de boue qui a dévasté la ville colombienne de Mocoa dans la nuit de vendredi à samedi a franchi la barre des 300, ont annoncé mercredi soir les autorités. 301 personnes sont mortes dans cette ville du sud du pays, selon le dernier bilan officiel communiqué à l’AFP par le directeur de l’Unité nationale de gestion du risque de catastrophe (UNGRD), Carlos Ivan Marquez.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )