Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / International / En bref : en Libye, résistance des islamistes à Benghazi…

En bref : en Libye, résistance des islamistes à Benghazi…

Libye : des islamistes résistent toujours à Benghazi (porte-parole ANL)

Des combattants islamistes résistent encore à Benghazi en Libye, quelques jours après que le maréchal Khalifa Haftar, commandant de l’Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée, a pourtant annoncé la libération de cette ville de l’est du pays, a reconnu dimanche un porte-parole de l’ANL. Les combats se concentrent dans le quartier de Souk el-Jerid, au centre de Benghazi, où les derniers rebelles sont encore retranchés, a précisé le colonel Miloud el-Zwei. Etant donné la proximité de leurs unités, les forces de l’ANL n’utilisent que des armes légères et moyennes et non de l’artillerie lourde, a-t-il ajouté.
Le maréchal Haftar, commandant de cette force armée basée dans l’est du pays, avait affirmé le 5 juin dernier avoir pris le contrôle intégral de Benghazi et défait les groupes islamistes s’y trouvant au terme de trois ans de combats. Ses forces, alliées aux autorités de l’Est, mènent une guerre violente depuis 2014 contre divers groupes djihadistes dans le cadre d’une offensive baptisée « Dignité ». Elles ont réalisé d’importants succès dans le sud, la région du « croissant pétrolier » (centre) et dans l’Est.

Syrie: Début d’un nouveau cycle de pourparlers de paix à Genève

Un nouveau cycle de pourparlers de paix sur la Syrie a repris lundi sous l’égide de l’ONU avec l’arrivée au Palais des Nations à Genève de la délégation du gouvernement syrien pour des discussions bilatérales avec Staffan de Mistura, envoyé spécial de l’ONU sur ce dossier. Il s’agit de la septième ronde de négociations, qui a pour objectif de trouver une solution au conflit qui ravage le pays depuis six ans et a coûté la vie à plus de 320.000 personnes. Les nouvelles discussions porteront toujours sur quatre volets de discussions, à savoir la gouvernance, la nouvelle Constitution, les élections générales ainsi que la lutte contre le terrorisme. Cette nouvelle ronde de pourparlers devrait prendre fin vendredi. Un porte-parole de la délégation d’opposition a fait entendre que leurs attentes étaient « modestes ».

RDC : vers un probable nouveau report des élections prévu cette année

Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en République démocratique du Congo, a laissé entendre qu’il serait impossible d’organiser des élections générales avant la fin de l’année, provoquant la colère de l’opposition. « Avant décembre, ça ne sera pas possible d’organiser les élections dans les conditions fixées par l’accord signé entre les acteurs politiques le 31 décembre 2016 », a-t-il déclaré vendredi à l’issue d’une réunion sur le processus électoral en RDC organisée au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris. Cet accord conclu entre l’opposition et la majorité au pouvoir, sous l’égide de l’Eglise catholique, prévoyait que les élections présidentielle, législatives et locales soient organisées simultanément au plus tard en décembre 2017.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )