Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / En bref : en Libye, 43 ingénieurs militaires tués par des mines

En bref : en Libye, 43 ingénieurs militaires tués par des mines

Libye: 43 ingénieurs militaires tués par des mines terrestres à Benghazi

L’armée libyenne a annoncé lundi que 43 de ses ingénieurs avaient été tués et 27 autres blessés par des explosions de mines terrestres posées par des groupes terroristes dans la ville de Benghazi.M. Al-Awamy, porte-parole de l’armée, a confirmé dans un communiqué adressé à l’agence de presse libyenne LANA que le nombre de victimes civiles était en outre passé à 19 suite à plusieurs explosions de mines survenues au cours des dix derniers jours. Les victimes civiles étaient pour la plupart des commerçants et des tenanciers de magasins de la rue Darnah. Le porte-parole a mis en garde les habitants du quartier du marché d’al-Hout de Benghazi, et leur a demandé d’attendre que les forces armées libyennes aient désamorcé toutes les mines de la zone avant de regagner leur foyer.

Egypte : 8 membres des Frères musulmans condamnés à mort

Un tribunal égyptien a condamné à mort lundi huit membres du groupe islamiste des Frères musulmans pour une attaque contre un poste de police de Damanhur, capitale de la province de Beheira, au nord du Caire, a rapporté l’agence de presse étatique MENA. Deux autres accusés ont été condamnés à la prison à perpétuité et dix autres à dix ans de prison. Les accusés ont été condamnés par le tribunal pénal de Damanhur pour affiliation à une organisation interdite, attaque contre un poste de police et possession d’armes à feu. L’attaque contre le poste de police, ainsi qu’une autre visant des pylônes électriques, se sont produites le 5 avril 2015, selon l’accusation.

Sénégal: enquête après les incidents meurtriers dans un stade de foot

Une enquête a été ouverte au Sénégal après la mort de huit personnes samedi à Dakar dans des violences en finale de la Coupe de la ligue de football, a annoncé lundi le procureur de la République.
La campagne des élections législatives du 30 juillet a par ailleurs repris lundi après une suspension de 24 heures en raison de ce drame, ont annoncé plusieurs listes en compétition.

Les combattants de Boko Haram changent de tactique pour perpétrer des attentats au Nigeria

Les combattants de Boko Haram ont changé de tactique pour perpétrer des attentats terroristes au Nigeria, a rapporté lundi l’autorité du pays. Cette déclaration survient quelques heures après une vague d’attentats suicide qui ont fait 12 morts et 18 blessés de degrés de gravité variables à Maiduguri, capitale de l’État de Borno dans le nord-est du pays, en proie aux troubles. Les insurgés ont utilisé de nouvelles méthodes pour attirer les victimes dans leurs attentats suicide, a observé le colonel Onyema Nwachuku, porte-parole de l’armée nigériane, dans un communiqué. L’une de ces tactiques consiste à organiser une bagarre pour attirer l’attention des gens avant de déclencher les explosifs au milieu des badauds.

Malawi : le président remanie son gouvernement

Le président du Malawi, Peter Mutharika, a limogé lundi le ministre de la Santé, Peter Kumpalume, le vice-ministre de la Défense, Vincent Ghambi et le procureur général, Kalekeni Kaphale, dans un remaniement ministériel où il a apporté plusieurs changements. Selon le communiqué publié lundi après-midi par le bureau du secrétaire du gouvernement, M. Mutharika a remplacé M. Kumpalume par Atupele Muluzi, ancien ministre des Terres, du Logement et du Développement urbain. Anna Kachikho, parlementaire de long date du Parti progressiste démocratique (DPP) et nouveau visage dans le nouveau cabinet de M. Mutharika, a remplacé M. Muluzi en tant que ministre des Terres, du Logement et du Développement urbain alors qu’un autre nouveau visage, Everton Chimulirenji, a occupé le poste de vice-ministre de la Défense, en remplacement de M. Ghambi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )