Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / International / En bref : en Algérie, trois caches terroristes démantelées

En bref : en Algérie, trois caches terroristes démantelées

Algérie: Trois casemates pour terroristes découvertes à Tizi Ouzou et Jijel (MDN)

Trois casemates pour terroristes contenant trois bombes de confection artisanale, prêtes à être utilisées, ainsi que des subsistances de vivre et des vêtements ont été découverts mercredi par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) dans les wilayas de Tizi Ouzou et Jijel, indique jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté à El Oued/4ème RM, un narcotrafiquant et saisi 5,2 kilogrammes de kif traité, tandis que des détachements de l’ANP ont intercepté à Tamanrasset et In Guezzam/6ème RM, deux (02) contrebandiers et saisi deux (02) véhicules tout-terrain, 1,5 tonnes de sucre et divers outils d’orpaillage », ajoute le communiqué du MDN.

Mali: 3 soldats tués et 5 disparus dans une attaque le 9 juillet

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq étaient toujours portés disparus jeudi, quatre jours après une embuscade de jihadistes présumés dans le nord-est du Mali, selon des sources militaires.
Par ailleurs, l’armée malienne a annoncé avoir tué une douzaine de jihadistes pendant des opérations conjointes avec la force française Barkhane cette semaine dans la même région, à l’est de Gao, principale ville du nord du Mali. Ces opérations, en début de semaine, se sont soldées « par une douzaine de terroristes mis hors d’état de nuire et un autre a été fait prisonnier », a indiqué l’armée malienne dans un communiqué.

Cameroun: au moins 14 civils tués dans un double attentat dans le nord

Au moins 14 civils ont été tués et une trentaine blessés dans la nuit de mercredi à jeudi dans un double attentat à Waza, dans l’extrême-nord du Cameroun, où les attaques attribuées aux jihadistes nigérians de Boko Haram sont fréquentes, a-t-on appris de sources concordantes. Le bilan du double attentat « est important: 16 morts (14 civils et 2 kamikazes) et une trentaine de blessés », a affirmé sous couvert d’anonymat un responsable administratif de Waza, ville de transit située entre Maroua et Kousseri, à la frontière du Nigeria, joint par téléphone depuis Yaoundé. Deux kamikazes se sont introduits dans un lieu très fréquenté où il y « des restaurants, des call-box (cabines téléphonique de fortune), des buvettes » et se sont fait exploser « vers 22h30 » (21H30 GMT), a-t-il expliqué.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )