You are here:  / À LA UNE / International / En bref : au Burkina, deux morts dans une attaque dans le nord

En bref : au Burkina, deux morts dans une attaque dans le nord

Burkina : deux morts dans une attaque dans le nord du pays

Des individus armés ont tué dans la nuit de samedi à dimanche un habitant à Djibo à l’extrême nord du Burkina Faso, ont rapporté dimanche plusieurs témoins qui ont aussi annoncé la mort d’un suspect par les forces de sécurité. Des individus armés ont tué dans la nuit de samedi à dimanche un habitant à Djibo à l’extrême nord du Burkina Faso, ont rapporté dimanche plusieurs témoins qui ont aussi annoncé la mort d’un suspect par les forces de sécurité.
Longtemps épargné par les attaques terroristes, le Burkina Faso qui partage une large frontière avec le Mali et le Niger est depuis 2015 régulièrement la cible d’attaques djihadistes ou d’enlèvement. Les actes terroristes se sont multipliés notamment dans la partie septentrionale où le djihadiste burkinabè Malam Ibrahim Dicko a déjà fait plusieurs victimes. Une opération menée par les armées burkinabè, maliennes et françaises ont permis d’anéantir sa force de frappe, mais les actes isolés demeurent visibles sur le terrain.

Tunisie: un extrémiste abattu et un autre gravement touché dans une opération préventive

Un extrémiste a été abattu et un autre touché dans une opération menée dans la soirée de dimanche à lundi par des unités spéciales de la Garde nationale dans les hauteurs de Kasserine (centre-ouest), a annoncé le ministère tunisien de l’Intérieur. L’élément extrémiste tué dans cette opération préventive était accompagné d’un autre élément touché dans l’échange de tirs avec les forces sécuritaires, a fait savoir le ministère tunisien de l’Intérieur sans pouvoir confirmer la capturation de ce complice.

Maroc: arrestation du leader de la contestation à Al-Hoceïma

Le leader de la contestation populaire qui secoue depuis plus de six mois le nord du Maroc, Nasser Zefzafi, a été arrêté lundi par la police, a-t-on appris de source gouvernementale. Sa détention a été confirmée par un responsable au ministère de l’Intérieur. M. Zefzafi était recherché depuis vendredi soir par la justice pour avoir interrompu le prêche d’un imam dans une mosquée de la ville d’Al-Hoceïma. Ce chômeur de 39 ans était devenu ces derniers mois le visage du mouvement populaire, le « hirak » (la mouvance), qui secoue la région du Rif où la mort en octobre 2016 d’un vendeur de poisson, broyé accidentellement dans une benne à ordures, avait suscité l’indignation. Au fil des mois, la contestation, menée par un petit groupes d’activistes locaux derrière M. Zefzafi, a pris une tournure plus sociale et politique, exigeant le développement du Rif, -marginalisé selon eux- dans un discours identitaire teinté de conservatisme et de références islamiques.

Macron et Poutine à Versailles

Emmanuel Macron reçoit lundi Vladimir Poutine sous les ors du château de Versailles, prêt à engager un « rapport de forces » avec le maître du Kremlin qu’il n’entend aucunement ménager, qu’il s’agisse du dossier syrien ou de l’Ukraine. Le nouveau chef de l’Etat français achève ainsi un marathon qui l’avait conduit jeudi au sommet de l’Otan de Bruxelles puis, en fin de semaine, au G7 de Taormina (Italie), autant d’épreuves du feu diplomatiques symbolisées par une poignée de main virile devant les caméras avec le président américain.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )