You are here:  / À LA UNE / International / En bref : 80 morts dans un attentat à Kaboul, dernier bilan

En bref : 80 morts dans un attentat à Kaboul, dernier bilan

Attentat de Kaboul: Au moins 80 morts et plus de 300 autres blessés

Au moins 80 personnes ont péri et plus de 300 autres ont été blessés dans l’attentat à la bombe qui a secoué tôt mercredi le quartier diplomatique de Kaboul, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

Dans un communiqué, la chaîne britannique précise que les quatre journalistes blessés ont été hospitalisés mais que leurs jours ne sont pas en danger. Le chauffeur tué, Mohammed Nazir, travaillait depuis plus de quatre ans pour le service afghan de la BBC.

Maroc: des milliers de manifestants à Al-Hoceïma (nord)

Plusieurs milliers de personnes manifestaient mardi soir dans les rues d’Al-Hoceïma pour demander la libération de Nasser Zefzafi, leader de la contestation populaire dans le nord du Maroc arrêté lundi par la police, a constaté l’AFP. Les manifestants ont envahi les rues du quartier de Sidi Abed, non loin du centre-ville, vers 22H00 locales (et GMT) après la rupture du jeûne du ramadan, a constaté un vidéaste de l’AFP. Les forces anti-émeutes se sont déployées sur une place non loin du boulevard Tarik Inb Ziyad, pour tenter de les empêcher de se rassembler. Elles ont ensuite reculé sous la pression des contestataires, dans un face-à-face tendu mais sans incident. Vers 23H00 locales (et GMT), la manifestation se poursuivait tandis que les contestataires criaient « Nous sommes tous Zefzafi », « Dignité pour le Rif », ou « Halte à la militarisation », brandissant par centaines des portraits photocopiés de leur champion.

Au Sri Lanka, le bilan de la mousson dépasse les 200 morts

L’aide internationale continuait d’arriver mercredi au Sri Lanka, où le bilan des inondations et glissements de terrain de la semaine dernière dépassait les 200 morts. Selon un nouveau bilan, les précipitations torrentielles de vendredi, qui ont provoqué inondations et glissements de terrain, ont coûté la vie à 202 personnes tandis que 96 autres sont toujours portées disparues. Seize pays participent à l’action humanitaire pour apporter de l’aide aux 600.000 personnes qui ont dû quitter leur domicile, a indiqué le ministre des affaires étrangères Ravi Karunanayake.

Le Nigéria enquête sur 1.400 suspects Boko Haram en détention

Le Nigeria enquête sur au moins 1.400 membres soupçonnés du groupe terroriste Boko Haram qui sont actuellement détenus dans un centre de détention dans la région nord-est du pays, a déclaré l’armée mardi.

Un nombre important de terroristes sont détenus, certains ont été arrêtés alors que d’autres se sont volontairement rendus aux troupes gouvernementales dans la région septentrionale volatile, a affirmé Lucky Irabor, un commandant militaire chargé des opérations dans cette partie du pays.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )