Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Politique / [DIRECT] – Gabon-présidentielle : Jean Ping et Ali Bongo revendiquent la victoire

[DIRECT] – Gabon-présidentielle : Jean Ping et Ali Bongo revendiquent la victoire

Journée cruciale au Gabon. 628 124 électeurs sont appelés aux urnes ce samedi pour élire leur nouveau président, ils doivent choisir parmi 12 candidats dont les deux principaux, le candidat président sortant Ali Bongo et un leader de l’opposition Jean Ping, cacique du régime feu Omar Bongo. La campagne électorale a été marquée au Gabon par des invectives de part et d’autres, une campagne largement dominée sur le terrain par Ali Bongo qui a conlut la quinzaine hier à Libreville par une nouvelle démonstration de force.

16H00 : L’opposant Jean Ping s’est proclamé dimanche devant la presse et ses partisans à Libreville vainqueur de l’élection présidentielle à un tour au Gabon, dont les résultats officiels doivent être annoncés mardi.

________

22H30 : Les deux principaux camps revendiquent la victoire et s’accusent mutuellement de fraudes. Le premier à s’être exprimé est Jean Ping lui même qui s’est dit confiant au soir du scrutin. Quelques heures plus tard, c’est au tour du porte-parole d’Ali Bongo, Alain-Claude Bilie Bye Nze de donner une conférence de presse. Le ministre de la communication du Gabon a dénoncé des actes de violences et le non-respect du matériel, des urnes par le camp de Jean Ping.

19H17 : Le dépouillement à débuté dans certains bureaux de vote mais à Libreville plusieurs bureaux de vote sont encore ouvert. Un retard enregistré pour diverses raisons dont le retard du personnel ce matin a expliqué la commission électorale lors d’une conférence de presse. La CENAP a confirmé le report de la fermeture d’au moins une heure pour de nombreux bureaux de vote.

18H00 : C’est l’heure de fermeture des bureaux de vote – le dépouillement des bulletins de vote dans les 2580 centres de vote devrait  débuter.

14H32 : Dans le centre de vote où Jean Ping a effectué son devoir civique, la tension des électeurs acquis à sa cause était palpable en fin de matinée. La défiance des électeurs vis-à-vis des éléments de CENAP qui orchestre le scrutin était visible. Dans un bureau de l’école publique de Martine Oulabou, les électeurs ont exprimé leur colère affirmant que l’urne n’était pas scellée, forçant ainsi le responsable du bureau de vote à placer l’urne au centre du bureau concerné afin qu’il soit visible par tous.

Distribution des cartes d électeurs

@AFRIQUEINSIDE

13H36 : l’un des trois bureaux prévus à l’école urbaine où le candidat Ali Bongo a voté était fermé au motif que les représentants de Jean Ping ne sont pas présentés. Par ailleurs, beaucoup, dans ce centre de votre précisément, sont venus récupérer leurs cartes d’électeur sur place comme le prévoit la loi électorale. En effet, ceux qui n’avait pas pu récupérer leur carte, sont autorisés à le faire à condition d’être munis d’une pièce d’identité.

13H25 : L’affluence a été très importante dans les bureaux de vote où les deux principaux candidats ont voté laisse espérer un taux de participation très élevé. Rappelons qu’hors-mis Ali Bongo et Jean Ping, d’autres candidats sont en lice : Raymond Ndong Sima, Pierre-Claver Maganga-Moussavou, Bruno Ben Moubamba, Dieudonné Minlama Mintogo, Paul Mba Abessole, Augustin Moussavou King,Gérard Ella Nguema, Mbome Ndouzou Abel.

11H00 : le président candidat Ali Bongo a lui voté également à l’école urbaine de Libreville non loin du palais présidentiel. Arrivé à bord de son véhicule, le président candidat a déclaré à la sortie des urnes un lent sur les conditions de vote  » un lent démarrage mais ça va .. tout le monde est désireux de voter, tout le monde veut voter dans la calme et la sérénité. Nous espérons que nous aurons une plus forte participation que les précédentes ( élections) « 

@AFRIQUEINSIDE

l’école publique de Martine Oulabou – Libreville

10H20 : Jean Ping, principal adversaire d’Ali Bongo Ondimba, a voté samedi à 10h20 (9h20 TU) à l’école publique de Martine Oulabou « Je suis heureux d’avoir voter ici« , a-t-il déclaré ne cachant pas sa chance d’être élu président de la République au terme de ce scrutin. « Les enjeux sont tellement important qu’il fallait absolument que tout le monde vienne voter« , a-t-il dit. « Le vrai verdict des urnes, tout le monde doit l’accepter« , a-t-il insisté face aux médias.

8H35 : Ali Bongo effectuera son devoir civique à l’école urbaine du centre à Libreville et son principal rival dans le camp de l’opposition Jean Ping votera pour sa part dans le quartier du Haut de Gue-Gue à Libreville également.

8H11 : La loi électorale prévoit la publication des résultats dans chaque bureau de vote après le dépouillement. Aussi les premières tendances de l’élection devrait êtres connues dès ce soir après la fermeture des bureaux de vote à 18H00.

7H 30 : Officiellement, 700 à 800 observateurs nationaux seront déployés sur tout le territoire national du Gabon. Au total c’est 1.000 observateurs qui sont déployés. Des observateurs internationaux représentant l’UE, la CEEAC et l’UA. Un premier rapport sera publié lundi tandis que les résultats officiels sont attendus 72 heures après la journée de scrutin, a assuré la CENAP, la commission électorale chargée d’organiser les élections.

7H00 : ouverture des 2580 bureaux de vote au Gabon. Le vote devrait se jouer dans les trois principales villes du pays, Libreville la capitale, Port-Gentil, la capitale économique et Franceville concentrant l’essentiel de la population.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )