You are here:  / À LA UNE / Culture / Des Oscars trop blancs? La polémique enfle aux Etats-Unis

Des Oscars trop blancs? La polémique enfle aux Etats-Unis

A l’approche de la cérémonie des Oscars, la polémique enfle autour de l’absence de diversité éthnique parmi les candidats. Plusieurs acteurs noirs ont annoncé qu’ils allaient boycotter la prochaine cérémonie des Oscars prévue le 28 février en signe de protestation.

Pour la deuxième année de suite, le tapis rouge de la cérémonie des Oscars s’est fermé aux acteurs et actrices noirs américains au grand étonnement des concernés. Sur la toile et les réseaux sociaux, la polémique s’enflamme.

Ce lundi, le metteur en scène et acteur noir américain Spike Lee et l’actrice Jada Pinkett ont annoncé qu’ils allaient boycotter la prochaine cérémonie des Oscars pour contester le manque de diversité parmi les candidats.  Sur Instagram, Spike Lee a exprimé son mécontentement :

Nous ne pouvons pas soutenir ça, écrit Spike Lee, commençant son message par #OscarsSoWhite… Again (les Oscars si blancs… encore), en référence au mot-dièse apparu en 2014 sur Twitter quand aucun acteur de couleur n’avait déjà été nommé aux Oscars.

« Mais comment est-il possible que deux années consécutives, la totalité des 20 sélectionnés dans la catégorie des acteurs soient Blancs’ Et sans même mentionner les autres catégories… Quarante acteurs blancs en deux ans et aucun de couleur. Peut-être qu’on est incapables de jouer, a ironisé l’acteur, metteur en scène et producteur, qui a expliqué avoir annoncé sa décision à dessein le jour de la commémoration nationale de la naissance du pasteur Martin Luther King, champion des droits civiques. »  a-t-il martelé.

En novembre dernier, l’acteur a été gratifié d’un Oscar d’honneur mais cette fois trop c’est trop pour l’acteur et il ne semble pas être le seul. D’autres acteurs ont indiqué qu’ils ne seraient pas présents à la cérémonie d’oscarisation le 28 février prochain, c’est le cas de l’actrice Jada Pinkett Smith, épouse de l’acteur Will Smith.  Elle en avait déjà évoqué la possibilité en voyant que son mari n’avait pas été sélectionné pour son rôle dans le film Seul contre tous. Dans une vidéo postée sur Facebook, elle a déclaré: « Il est peut-être temps de retirer toutes nos ressources et de les réinvestir dans notre communauté, nos programmes et de créer des productions pour nous-mêmes qui reconnaissent nos mérites…. »

A l’annonce du boycott de certains acteurs, la présidente de l’académie du cinéma qui décerne les Oscars s’est dite navrée du manque de diversité ethnique dans les récompenses du cinéma aux Etats-Unis, dans un communiqué publié ce lundi.  Cheryl Boone Isaacs, noire elle-même, s’est dit à la fois navrée et frustrée par le manque d’inclusion d’acteurs et d’actrices noirs dans la liste des nommés pour les oscars qui seront remis le 28 février, « même s’il est important de reconnaître la valeur du travail de ceux qui ont été nommés. Ceci est une discussion difficile mais importante et il est temps de faire de grands changements. » a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle avait tenté d’oeuvrer pour davantage de diversité depuis son  son arrivée à la tête de l’Académie des arts et sciences du cinéma, en 2013 avant de conclure que  » le changement n’arrive pas aussi vite que nous le souhaiterions. Nous devons faire plus, et mieux, et plus vite. »

L’Académie compte 6.000 membres, qui, selon le Los Angeles Times, sont à près de 94% des Blancs, majoritairement des hommes, les Noirs ne représentant que 2% et les hispaniques moins de 2%.

Depuis la création des Oscar en 1929, pas plus de 13 acteurs et actrices noirs ont été récompensés, parmi eux le mythique Sydney Poitiers primé en 1963 l’oscar du meilleur acteur pour son rôle dans « Le lys des champs ». Whoopi Goldberg, en 1990 pour « Ghost », Denzel Washington en 1989 pour « Glory », Cuba Gooding Jr en 1996 pour « Jerry McGuire ». En 2002  alors que Halle Berry et Denzel Washington reçoivent respectivement le premier et deuxième oscar de leurs carrières, décernés par Hollywood  Sydney Poitiers reçoit un oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. En 2014 c’est au tour de Morgan Freeman d’être récompensé pour son rôle dans « million dollar baby », en 2005 Jamie Foxx pour son interprétation dans « Ray ». Citons encore Forest Whitaker  Jennifer Hudson Mo’Nique,  Octavia Spencer, Lupita Nyongo.

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )