dimanche, 4/12/2016 | 1:10 UTC+1
Afrique Inside Un média 100% numérique
You are here:  / À LA UNE / Economie / Côte d’Ivoire : une cité inédite pour les cultivateurs de cacao
0794b19f-ee31-4200-a098-ce2cbe431426

Côte d’Ivoire : une cité inédite pour les cultivateurs de cacao

Pour améliorer le cadre de vie des cultivateurs de cacao, l’Organisation Mondiale des Cultivateurs de Cacao (OMCC) a initié avec ses partenaires, un projet de construction de logements économiques en leur faveur. Pour la phase pilote du projet, la première cité des cultivateurs de cacao sera construite en Côte d’Ivoire.

Le mercredi 13 avril 2016, à Tiassalé dans la Région d’Agnéby-Tiassa, au sud de la Côte d’Ivoire, le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, Mme TOURE-LITSE Massandjé, a procédé à la pose de la première pierre de la « Cité du cultivateur de cacao», en présence du Dr. ZAHO N’goma Claude, Consul honoraire de la Côte d’Ivoire en Californie, aux USA et également Directeur Général de SKY BLUE CAPITAL Côte d’Ivoire, promoteur du projet et du Préfet du Département de Tiassalé, Monsieur Jules GOUESSE.

Mme Laurence BONI, Directrice Générale Adjointe de SKY BLUE CAPITAL Côte d’Ivoire, a présenté le projet dans la salle des réunions de la Préfecture de Tiassalé. Selon le promoteur, la Cité du cultivateur de cacao sera bâtie sur une superficie d’un hectare avec des installations qui épousent l’ère du temps.

Cette phase pilote du projet porte sur la construction d’un ensemble de 35 maisons dont certaines en bandes et d’autres, des villas individuelles.

Une citée moderne et écologique

La particularité de cette cité, est que les logements seront à la fois modernes et écologiques. Les maisons seront autonomes quant à l’électricité et à l’eau. Elles seront équipées de système d’énergie solaire, de système de récupération et de traitement des eaux de pluie et des eaux usées pour alimenter la Cité en permanence.

La présentation de ce premier projet immobilier en faveur du cultivateur de cacao a suscité un vif intérêt chez les Chefs Traditionnels, les délégués des cultivateurs de cacao membres de l’OMCC. Selon les promoteurs, le projet peut s’étendre à d’autres régions de la Côte d’Ivoire si les cultivateurs s’organisent, trouvent des terrains et offrent des garanties de paiement. Les coûts des maisons varient entre 15 millions et 25 millions de F.CFA en fonction des commodités associées.

Pour Mr Toussaint N’GUESSAN, Président de l’OMCC et initiateur du projet, « il s’agit de permettre aux producteurs de Cacao de se loger décemment et de vivre du fruit de leurs efforts dans de meilleures conditions ». Il a rendu hommage et a remercié le Président de la République Son Excellence Alassane OUTTARA et le Directeur Général du Conseil du Café- Cacao, pour avoir fixé le prix du kg de fèves de Cacao à 1000 f CFA, un prix record qui rend les producteurs heureux.

Madame Massandjé TOURE-LITSE, Directeur Général du Conseil du café-cacao a, à son tour remercié Mr. Toussaint N’GUESSAN, Président de l’OMCC pour ses actions en faveur des cacaoculteurs. Elle a qualifié le projet immobilier de l’OMCC de « Projet avant-gardiste », car il est le premier du genre au profit des planteurs.

Madame TOURE-LITSE a rappelé que cette action cadre parfaitement avec les missions assignées au Conseil du Café Cacao qui œuvre à l’amélioration des conditions de travail et de vie des producteurs de Café-Cacao en Côte d’Ivoire.

Les Préfets de Tiassalé, Jules GOUESSE et de Grand-Lahou, ZAMELE KOUAME Jean Baptiste, ont remercié au nom des populations et en leurs noms propres, le DG du Conseil du Café-Cacao et le PCA de l’UIREVI et de l’OMCC pour les aides qu’ils apportent aux producteurs de Café-cacao.

La rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )